Chants de Chabbat (Pyoutim)

Voici quelques chants de shabbat tels qu’ils étaient et sont chantés dans les communautés sépharades marocaines traditionnelles comme les mellah de Meknès ou Marrakech, mais aussi en France ou en Israël. Ils sont interprétés par le Rav Haïm Harboun, originaire de Marrakech. Ces chants témoignent de la vie  joyeuse et fervente de petites communuautés séfarades modestes vivant depuis des siècles dans le monde arabe. Shabbat Shalom !

Le Rav Haïm Harboun

Yedid Nefesh (Bien-aimé de mon âme)

 

Ce poême a été composé au XVIe siècle par le rabbin et kabbaliste Elazar Azikri. Il parle du désir de D.. Chacun des quatre versets commence par une lettres du Tétragramme, Nom ineffable.

Youd  : Bien-aimé de mon âme, Père miséricordieux,
Pousse ton serviteur à réaliser Ton désir.
Qu’il se précipite, ton serviteur, comme une gazelle,
Qu’il se prosterne face à ta splendeur.
Douce est pour lui Ton affection, plus suave que le miel le plus pur.»

Hé : Source rayonnante de ce monde, mon âme languit, dolente de Ton amour.
Je T’implore, mon Dieu, guéris-la donc, en lui dévoilant la splendeur de Ton éclat !
Elle se ranimera et la santé elle recouvrera, pour Te servir à jamais.

Vav : Ô Vénérable, que s’éveille Ton émoi, prends en pitié Ton fils qui Te chérit tant.
Car au plus profond de lui, à contempler la magnificence de Ta puissance il aspire !
Je T’en prie, mon Dieu, désir de mon âme, ne tarde pas, ne Te dérobe pas.

Hé : Révèle-Toi, Ami intime, sur moi Ton pavillon de paix déploie.
Éveille la Terre à Ta gloire, et nous exulterons, ferons éclater notre joie !
Hâte-Toi, Bien-aimé, il me tarde de te rencontrer.
Accorde-moi, je Te prie, Ta tendresse comme au temps passé.


Ma Yedidouth menou hatekh

Ce chant, composé par rav Menahem di Lonsano, érudit et poète du dix-septième siècle, invite à jouir des plaisirs du Shabbat.

Refrain :

« Pour nous délecter de délices,
de volailles engraissées , de cailles et de poissons. »

« Comme il est amical, ton repos, toi Shabbat la reine. Aussi courons-nous à ta rencontre, viens, fiancée princesse. Revêts des vêtements précieux, pour allumer une lumière avec une bénédiction. Et balaye tous les travaux, ne faites pas de travaux.

 Depuis la veille on prépare toutes sortes de mets. Ils doivent être prêts alors qu’il fait encore jour, des volailles engraissées. On en prépare de nombreuses sortes, et l’on boit des vins aromatisés. Et des délices délectables pour toutes les trois fois.

 L’héritage de Jacob sera notre héritage, un héritage sans restrictions. Et l’honoreront riche et pauvre, et ils mériteront la libération. Le jour de Shabbat, si vous le gardez, vous serez pour Moi un bien précieux. Six jours vous travaillerez, et le septième nous nous réjouirons.

Que ta démarche soit calme, [car] le Shabbat est appelé délice. Et le sommeil est méritoire, instrument du réveil de l’âme. C’est pourquoi mon âme a de la nostalgie pour Toi, pour reposer dans l’amour. Entourée de roses, en lui se reposeront fils et fille.

Le jour du Shabbat de repos possède un avant-goût du monde à venir. Tous ceux qui y prennent plaisir mériteront une joie considérable. Des douleurs du Messie ils seront sauvés [et bénéficieront] du bien-être. Notre libération fleurira, et disparaîtront tristesse et gémissements. »

 

Yom Ze leisrael (Ce jour pour Israël)

Ce chant, rédigé à la gloire du Shabbat aurait pour auteur rabbi Isaac de Louria.

« Tu as prescrit des commandements lors de la réunion du mont Sinaï,

Le Shabbat et les fêtes, à observer pendant toutes mes années ;

De dresser devant moi portion et repas,

Shabbat de repos.

Délice des cœurs pour un peuple brisé,

Pour les âmes endolories une âme supplémentaire,

A l’âme affligée elle enlève le soupir,

Shabbat de repos.

Tu as sanctifié, tu as béni [ce jour-là d’entre] tous les jours,

En six [jours] tu as achevé la tâche des mondes.

En lui trouvent ceux qui sont tristes silence et espoir,

Shabbat de repos.

L’interdiction de travailler nous a ordonné le « Redoutable »,

Je mériterai la gloire de la royauté si j’observe le shabbat ;

J’offrirai un cadeau au Maître, une oblation avec encens,

Shabbat de repos.

Renouvelle notre sanctuaire, souviens-toi de [la ville] détruite,

Par Ta bonté donne notre sauveur à la triste [communauté d’Israël]

Qui s’assied le shabbat pour chant et louange,

Shabbat de repos. »

A shomer shabbat (Le gardien du shabbat)

 

Libi ouvssari

 

Yom shabbatonn (Le jour du repos)

Le chant est composé sur l’acrostiche de Yehuda

« Le jour de repos ne devrait pas être oublié, sa mémoire est comme un arome capiteux. Sur lui la colombe trouve le repos, il incombe aux épuisés.

Cette journée est honorée par les fidèles qui le gardent scrupuleusement, les parents et les enfants. Gravée sur les deux tables de pierre donnée par le Tout Puissant et le Très Haut.

Ensuite, ils sont tous réunis dans une alliance – «Nous ferons et nous écouterons », disaient-ils à l’unisson. Puis ils ouvrirent la bouche et crièrent: «Hachem est Un! Béni soit Celui qui donne de la force à l’épuisé.

Il a parlé au milieu de Sa sainteté sur la montagne de l’enseignement, «Le septième jour – souviens-toi et sauvegarde-le. »Et tous ses préceptes devraient également être étudiés.

La nation qui errait comme des moutons sans berger – Puissent-ils se souvenir de son alliance et de sa promesse. De peur que le mal se produise passe au milieu d’eux – comme il l’a juré aux eaux de Noé. »

Eliyahou Hanavi (Le prophète Elie)

A chaque sortie de Shabbat, tous se réunissent autour du père de famille, et tous chantent joyeusement en cœur : 

« Eliahou HaNavi, Eliahou HaNavi, Eliahou HaNavi,

Biméra Yavo Elénou im Machia’h Ben David ».  

« Elie le prophète (ter)

viendra rapidement vers nous avec le Messie fils de David ».

Le prophète Elie est le prophète par excellence qui annoncera la venue du Messie. On l’appelle en cette sortie de shabbat.

 

10 commentaires sur « Chants de Chabbat (Pyoutim) »

  1. Magnifiques morceaux de musiques très priantes. Merci. Merci aussi pour toutes vos publications qui me sont d’un grand intérêt.
    En fait je cherche depuis longtemps les références d’un morceau de musique de Pessah qui a terminé l’émission de Josy EYSENBERG peu après PESSAH en avril de cette année. Merci de m’informer si vous le pouvez. Merci d’avance et ….. Bien à Vous.

  2. J’ai adoré ces chants,ils sont difficile a trouver,je recherche dans le même genre,si vous avez autre choses,faites moi savoir,merci que Dieu vous bénisse.

      1. tu as raison, sur le net israélien il en existe un peu, il n y a pas que les rabbins qui chantent faux il faut chercher avec un clavier visuel le nom de chanteurs spécialisés dans les chants kédochim ou faire comme moi acheter un Cd selon le rite, le mien est sépharade il n’y a rien de meilleur pour reveiller les coeurs à la Torah d’Israel

  3. shalom à tous je recherche depuis longtempsla braha de lépouse vertueuse nétant pas un hazan je ne fait que réciter cette braha pourriéz vous m’aider toda rabat

  4. Super magnifique ces beaux chants de shabbat et surtout la traduction qui ma fait énormément plaisir de comprendre mieux la chanson kol akavod
    Shabbat shalom oumevouakh

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s