Mazzérisme et Cabbale


asphodèleJe poursuis la mise en résonance des conceptions ésotériques corse et juive séfarade en parlant dans ce post de la conception de la mort dans le mazzérisme et la Cabbale .

U Mazzeru : voir la nuit

Le mazzérisme est une croyance spécifiquement Corse, qui, par certains aspects (le rôle des animaux, la métamorphose en animaux comme pour les totem scouts lors des mandraches, la chasse) ressemble aux cultes primitifs chamaniques. En Corse le mazzeru est un «Chasseur d’âmes » ou un «Messager de la Mort ». C’est un homme : mazzeru, ou une femme : mazzera.

«Mazzera» signifie « corde, attache ». Le Mazzeru, est une personne qui par don et souvent tradition et histoire familiale est relié à l’invisible. Ce sont des personnes qui ont les pieds parfaitement par terre mais qui par construction psychique et histoire familiale (morts violentes par exemple) ont développé une forme de mélancolie. Le mazzérisme est héréditaire. Le mazzeru a la capacité de voir la profondeur des choses, des êtres, leur réalité profonde. Il vit dans le monde invisible en même temps que dans le monde phénoménal du commun des mortels.

L’activité des mazzeru se déroule la nuit. Les légendes disent qu’il chasse. En réalité c’est une sorte de somnambuli comme on l’appelle dans certains villages, un éveillé. Une personne en contact avec ce que la plupart des gens appellent l’Autre monde mais qui n’est en réalité que la profondeur de celui-ci.

Je pense que ces personnes sont simplement capables d’accéder à des ressources inconscientes interdites par le surmoi de la plupart des personnes dites « éveillées ». Le corps du mazzeru est là mais son âme « chasse » dans l’autre monde. C’est une personne qui côtoie la mort, protège les vivants et aussi accompagne les défunts vers le monde invisible.

Cet accès au monde du rêve leur permet de « prédire » la mort d’une personne, de la percevoir en rêve nocturne ou éveillé. Le mazzeru annonce alors à la personne sa mort comme un  secret trop lourd pour lui et qui surviendra inévitablement dans l’année.

Les réunions de mazzeri ou combats (mandrache) se déroulaient dans la nuit du 31 juillet au 1er aout aux cols des montagnes (en corse les vallées déterminent des communautés de vie), souvent un samedi. Ces batailles entre mazerri de villages rivaux masqués en animaux déterminaient le nombre de mort dans l’année qui suivait, en fonction de la victoire ou non des combattants.

En réalité le mazzeru n’est pas « tourné vers la mort », c’est une personne qui sépare la mort de la vie et en protège les vivants. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est intégré à la société corse. Le mazzerru représente l’interdit de la mort et la sanctification de la vie dans un monde où la mort violente du fait de la vendetta ou des jalousies de familles est omniprésente (700 morts violente en corse dans les 30 dernières années, 50 par an entre 1830-1900).

Voilà pour la Corse. Je conçois que ce monde étrange ne soit pas habituel pour un continental mais c’est ainsi que ça marchait en Corse depuis des millénaires. Mon arrière grand mère qui ne parlait que la langue Corse (du sud) et ma grand-mère signadori toutes les deux, vivaient dans ce monde qui leur était naturel. En fait il y a en Corse une immense richesse psychique et émotionnelle  chez des gens très simples.

Ces traditions sont bien sûr ésotériques, cachées.

Résonances juives dans le Mazzérisme en Corse 

J’ai fait en écrivant Mémoires juives de Corse une découverte étrange. Je m’étais déjà demandé à propos de la cérémonie du Ludareddu (petit juillet) à Porto-Vecchio, pourquoi la nuit du 31 juillet on promenait aujourd’hui encore un bonhomme de paille et de liège sur un chariot dans les rues de la ville sous les quolibets ; et pourquoi après un jugement sommaire on brûlait cet « abominable homme des lièges » comme bouc émissaire sur un bûcher en le livrant aux flammes à minuit pile, aux salines ou devant l’Eglise.

J’ai travaillé sur l’Inquisition et j’ai alors découvert que la date du 31 juillet n’avait rien à voir avec une quelconque fête agraire mais avec le délai final de l’édit d’expulsion imposé au juifs par Isabelle de Castille et de Ferdinand d’Aragon le 31 juillet 1492. Je remarque que les mazzeri font leur mandrache eux-aussi à cette date anniversaire.

Le lien est fait par Roccu Multedo entre le mazzérisme et ludareddu, à cause du 31 juillet justement[1]

Pourquoi le 1er aout ? Parce qu’on fêtait autrefois en ce jour la fête des Macchabés[2] du nom des sept frères martyrisés en 167 avant notre ère pour leur fidélité à la foi de Moïse.

Lire la suite de « Mazzérisme et Cabbale »

Les vies de Didier Long et Haïm Harboun sur bibliothèque Médicis


(Toute l’émission avec Maurice Olender, Historien, Professeur à l’EHESS, Sylvain Fort, Essayiste, conseiller et plume d’Emmanuel Macron )

Les vies de Haïm Harboun et de Didier Long racontées sur Bibliothèque Médicis


Capture

Le blog de l’émissison : http://bibliothequemedicis.tumblr.com/

>>> Acheter le livre du rabbin Harboun  directement sur le site de Lemieux Editeur

tumblr_osbby3ITCI1u0gxkuo2_1280

tumblr_osbby3ITCI1u0gxkuo1_1280

 

Didier Long sur Bibliothèque Médicis vendredi soir (et en replay!)


Je passerai sur Bibliothèque Médicis (Public Sénat) ce vendredi soir 22h (et en replay !). On y parle de monastère, des marranes et juifs de Corse, de la vie du Rabbin Haïm Harboun, Le rabbin aux mille vies, et… de la Révolution numérique.

Autres invités avant : Sylvain Fort conseiller et plume d’Emmanuel Macron qui a écrit  Saint-Exupéry Paraclet, et Maurice Olender, éditeur et écrivain.

20170627_112755

20170627_114048

20170627_113855

20170627_113407

20170627_113241

 

Maladie de Lyme : l’héritage moderne des initiatives nazie et japonaise de guerre biologique


eb533b63ce

Erich-TraubIl y a trois ans mon épouse Marie-Pierre Samitier terminait un livre « Bourreaux et survivants, faut-il tout pardonner ? » qui interrogeait les rescapés des camps et constatait la parfaite réintégration des nazis dans le management et l’économie allemande après guerre.

C’est alors, en tant que journaliste spécialisé en santé qu’elle a commencé a travailler sur la maladie de Lyme. Elle a croisé à ce moment  la route d’un sinistre personnage.

Erich Traub

Erich Traub (1906-1985) était un vétérinaire et scientifique / virologue allemand spécialisé dans la fièvre aphteuse, la peste bovine et la maladie de Newcastle.

De 1938 à 1942, Traub était membre du National Socialist Motor Corps (NSKK), un corps motorisé nazi. Il travailla directement sous les ordres du Reichsführer-SS Heinrich Himmler qui  dirigeait directement à Dachau un laboratoire de guerre bactériologique sur la peste et le typhus et Traub qui dirigeait un autre laboratoire de guerre biologique nazi sur l’île de Riems sur la Baltique. Bien sûr, tous ces labos avaient un « double agenda » de santé publique et de guerre contre ou avec les bactéries.

Les nazis par liaisons sous marine, et les américains à Hawaï avant Pearl Harbour, avaient initialement récupéré le programmes d’infection par des tiques de l’Unité 731 (co-infection par des bactéries) en Mandchourie lors de la guerre sino-japonaise. Les japonais travaillaient alors sur des cobayes humains sous la direction du microbiologiste Shiro Ishii.

Unit_731_-_Complex

Unité 731, Pingfang, Chine

Traub qui avait commencé à travailler pour les soviétiques a été exfiltré en juillet 1948 par les Britanniques de l’île de Riems en tant que «cible d’espionnage de priorité élevée». Il a amené aux États-Unis sous les auspices du programme Paperclip destiné à retourner les scientifiques nazis en échange de leur impunité tout en récupérant leur savoir pour lutter contre l’Union Soviétique en ce début de la guerre froide.

Traub a travaillé dans un laboratoire de « recherches vétérinaires » à Plum Island à l’est de new York.

De Plum Island à Old Lyme

Capture

L’enquête montre que Traub a travaillé sur les tiques infectées dans le laboratoire de Plum Island une petite île à l’Est de New York après guerre.

Après avoir travaillé sur la recherche biologique pour la marine américaine de 1949 à 1953, Traub est retourné en Allemagne et a fondé une nouvelle branche de l’Institut Loeffler à Tübingen qu’il a dirigé de 1953 à 1963. En 1960, Traub, accusé de détournement de fonds a du démissionner de son poste de directeur de directeur de l’Université de Tübingen .

En même temps qu’une carrière officielle en Allemagne et en Amérique du sud de spécialiste de la fièvre aphteuse (qui contamine très rapidement des cheptels porcins)  il a continué de publier pour l’US Navy.

Malheureusement faute d’un confinement suffisant les tiques se sont retrouvées sur la rive en face dans la ville de Old Lyme (Connecticut) dans les années 70.  La tique utilisée comme vecteur (la Lone star tick à cause de l’étoile qu’elle porte sur le dos) n’existait pas dans cette région des Etats Unis à l’époque. Celle-ci provient du Texas.

Plum Island 2

Et la pandémie a progressé au fur et à mesure des années avec la migration des oiseaux vers la région des grands lacs.

Lyme disease

Source : https://www.cdc.gov/lyme/stats/maps.html

Les parents des premiers enfants atteints à Lyme ont été diagnostiqués pour de l’arthrose et reçus… par des agents de l’Epidemic Intelligence Service… créé en 1951 en pleine guerre de Corée pour prévenir les attaques bactériologiques.

La Borrélia Burgdoferri

La Borrélia Burgdorferi qui transmet la maladie de Lyme est un spirochète (bactérie en spirale) extrêmement difficile à combattre car elle prend autant de forme que de patients et a des symptômes tournants. Une fois qu’elle a franchi la barrière encéphalique elle touche le système nerveux central. On diagnostique généralement une dépression de l’arthrite ou une sclérose en plaque et souvent rien. Non soignée elle devient chronique et certains patients sont en HP ou en chaise roulante. Bienvenue en enfer.

La Borrélia touche de plus en plus de gens sans que de réelles mesures soient prises contre elle. Les tests (Elisa et Western Blot) sont inefficaces.

La plupart des écureuils de Corée de la forêt de Melun Sénart -Fontainebleau sont infectés par une dizaine à plusieurs centaines de ces tiques infectées.

Tamia

Il s’agit désormais d’une pandémie mondiale.

Des pionniers comme le docteur Richard Horowitz aux US ou le professeur Christian Perronne en France ont été les premiers à lancer l’alerte. Willy Burgdorfer est mort en 2014.

Tout cela est raconté en détail dans La mystérieuse Borrélia, de Marie-Pierre Samitier, publié chez Lemieux Editeur, 2017.

le-mystere-borrelia

 

Voir aussi :

 

 

 

Salon du livre de la LICRA


Haïm Harboun -« Le rabbin aux mille vies »et Didier Long « Mémoires juives de Corse » au Salon du livre de la LICRA dimanche 21 mai 15-19 h 00 mairie du 5éme.

 

Le cédrat : un parfum spirituel, fragrances corses dans le monde juif


Conférence de Didier Meïr LONG à la WIZO (Women’s International Zionist Organization) sur la « Mémoire transgénérationnelle juive; et en Corse en particulier »- introduction, le 14 mai 2017.

Comment parler d’une odeur ? Celle trés particulière du cédrat ? J’ai fait sentir le parfum de fleur de cédrat aux gens de ma conférence de la WIZO.

Parfum copie