L’âge d’or des juifs de Provence-Languedoc


J’écris cet article de ma maison au pied de Minerve, sur les « terres » de ma femme. Minerve dont le massacre des derniers cathares par Simon de Montfort, héraut de la croisade contre les albigeois, sonnera la fin de l’âge d’or des juifs de Provence parlant l’hébreu, l’arabe et la langue du pays d’Oc.

Ceux qu’on appelle les « juifs de Provence » au Moyen Age ne sont pas d’abord les juifs de Marseille mais ceux de ce qu’on appelle ici le « midi », cette région au flanc des Pyrénées qui s’étend entre Toulouse, Carcassonne, Béziers, Narbonne, Montpellier et Lunel.

Installés d’abord à Narbonne, les juifs sont alors partout présents dans les grandes villes et les villages du midi au Moyen Age, En catalogne (Perpignan-Gérone), ils vivent dans des call depuis le concile de 1215  (du mot hébreu kahal – ou rassemblement).

Syna de Narbonne

Synagogue de Narbonne

Communautés juives au Moyen-Age
Communautés juives au Moyen-Age en Provence-Languedoc

Il sont profondément liés au judaïsme catalan ibérique comme le monter la naissance de la kabbale née en Languedoc et transmise à Gérone avec Nahmanide. Lire la suite de « L’âge d’or des juifs de Provence-Languedoc »