Accueil > Témoignage > La librairie du Temple, Chir Hadach, dans le Marais

La librairie du Temple, Chir Hadach, dans le Marais

Pourquoi pas une petite visite dans le Marais ?

7061322589_647d58882e_b

A l’angle de la Rue des rosiers et de la Rue des Hospitalières-Saint-Gervais….

Rue des rosiers

… on trouve une très bonne librairie où j’adore flâner, la Librairie du Temple, Chir Hadach.

LIbrairie du Temple 2

Chir Hadach, c‘est le début du Psaume 96 :

א  שִׁירוּ לַיהוָה, שִׁיר חָדָשׁ;    שִׁירוּ לַיהוָה, כָּל-הָאָרֶץ. Chantez à l’Eternel un chant nouveau, chantez à l’Eternel, terre entière!
ב  שִׁירוּ לַיהוָה, בָּרְכוּ שְׁמוֹ;    בַּשְּׂרוּ מִיּוֹם-לְיוֹם, יְשׁוּעָתוֹ. Chantez à l’Eternel, bénissez son nom, publiez proclamez son salut de jour en jour.
ג  סַפְּרוּ בַגּוֹיִם כְּבוֹדוֹ;    בְּכָל-הָעַמִּים, נִפְלְאוֹתָיו. Proclamez parmi les peuples sa gloire, ses merveilles parmi toutes les nations.

C’est beau non ? L’ambiance du quartier et de la librairie est extraordinaire. Et l’équipe super sympa !

Temple

Ecouter ici

Et en plus ! Ils ont mis mon livre en vitrine :

mms_img766819759

 

Alors, allez les voir ! Moi je trouve ça beau et rassurant qu’il reste des gens comme eux.

Dans le Talmud il est écrit : « Achète des livres et ne les vends jamais ».

« Si l’on vend un rouleau de la Loi, on ne prend pas d’autres livres en échange. Pour des livres, on ne prendra pas de tissus qui les entourent. Pour les tissus, on ne prendra pas d’arches. Pour des arches, on ne prendra pas de synagogue. Pour la synagogue, on ne prendra pas la rue, et ainsi de suite… (T. B. Meguilah 26a). »

Les Sages s’ intéressent moins à la vente qu’à  sa finalité; et ce point de vue détermine leur réponse à la question de savoir si le livre le plus sacré, le rouleau de la Loi, peut être objet d’un marché. Si l’on vend un rouleau, ce doit être pour le besoin de l’étude, comparée à la procréation :

« On ne vendra un Sefer Torah que si on a besoin de l’argent pour étudier la Torah ou
pour se marier, car l’étude (talmud) mène à l’acte, tout comme la femme… Mais Rabbi
Siméon ben Gamliel dit : même s’il n’a rien à manger, celui qui vend un Sefer Torah ou
sa fille comme servante ne verra jamais un signe de bénédiction (T. B. Meguila 27 a) »

 

img_6124

Librairie du Temple

Catégories :Témoignage
  1. Zeitoun
    19 mars 2015 à 20:04

    Bonjour M Long

    Quartier de mon enfance, ou la mémoire Juive fait vibrer nos cœurs et où les parfums et les saveurs se mélangent pour le plaisir de nos papilles, le tout accompagné d’un bon livre de la librairie du Temple ou il est difficile de ne pas acheter, tant le choix et les conseils abondent!
    Alors je vous rejoins dans votre plaisir à y flâner.

    En attendant de dévorer votre dernier livre!

    Kol touv

    Stephane Zeitoun

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :