Il te faut gravir la montagne de ton âme

Mon ami Jean-Louis Rambaud a été emporté par une avalanche aux Arcs, il y a trés exactement une semaine, heure pour heure. Le soleil était à son midi sur la neige.

Je vous propose cette homélie que j’ai prononcée hier lors de la messe des funérailles en sa mémoire. Un millier de personnes étaient là témoignant de ces milles liens que Jean-Louis avait su tisser avec chaleur, sympathie et simplicité.

Il neigeait. Nous l’avons mis en terre au son du Cante jondo flamenco en lui offrant des fleurs blanches. Le chemin continue.

Homélie Jean-Louis Rambaud

Les circonstances du drame : sur le site de l’Express

 « Je voudrais qu’on écrive ce que je vais dire, que mes paroles soient gravées sur le bronze avec le ciseau de fer et le poinçon, qu’elles soient sculptées dans le roc pour toujours :
Je sais, moi, que mon libérateur est vivant, et qu’à la fin il se dressera sur la poussière des morts ; avec mon corps, je me tiendrai debout, et de mes yeux de chair, je verrai Dieu.
Moi-même, je le verrai, et quand mes yeux le regarderont, il ne se détournera pas. »

Le livre de Job, chapitre 19. 

Avalanche de Leonard Cohen, parfois la poésie habille la peine

Un commentaire sur « Il te faut gravir la montagne de ton âme »

  1. Didier
    c’est très bien ce que tu as écrit.
    on ne peut qu’admirer les hommes qui vivent la vie que Dieu nous a donné à fond c’est aimer dieu et les hommes
    On a prié pour lui et sa famille aux Villandieres à la messe de 17 h Hier
    louis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s