Hanouka

 

Cette fête des lumières (hag ha-ourim) qui dure huit jours (on allume une lampe chaque jour) fait mémoire de la purification et la nouvelle dédicace du Temple de Jérusalem, après sa profanation par les grecs (Antiochus Epiphane avait offert des sacrifices aux dieux païens dans le Temple), à l’époque des Maccabées vers 165 avant notre ère, après trois ans de combats, sous la direction de Judas Maccabées, Jérusalem fut reconquise. (Cf. 1 M 4,36-59;  2 M 10,1-8).

Voici ce que raconte la tradition juive au sujet de la fête :

« Qu’est-ce que Hanouka ? Nos maîtres ont enseigné : le 25 Kislev on compte huit jours pour la fête de Hanouka… Lorsque les Grecs pénétrèrent dans le Temple, ils rendirent impures toutes les huiles qui devaient alimenter le Candélabre. Dès que la souveraineté des Asmonéens se raffermit et qu’ils vainquirent les grecs (ils pénétrèrent dans le Temple) et cherchèrent (l’huile) : mais ils ne trouvèrent qu’une seule fiole d’huile marquée du sceau du Grand Prêtre. Cette fiole ne contenait que la quantité suffisante pour allumer le Candélabre pendant un jour. Un miracle se produisit et ils purent utiliser la fiole pendant huit jours [le temps nécessaire pour en refaire]. L’année suivante, ils fixèrent ces jours en fêtes, en prières de louange et de reconnaissance. » (Talmud Babylone Shabbat 21b).

On célèbre donc le miracle de l’huile, qui , en petite quantité brûla durant huit jours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s