Tou Bichevat, le Nouvel An des arbres.

J’ai vu beaucoup d’amis des bêtes détester leurs semblables, plutôt les hommes d’ailleurs. Je n’ai jamais rencontré d’ami(e)s des plantes  foncièrement mauvais. L’ardeur de ceux qui abattent les arbres de leur jardin avec une furie à peine masquée m’a toujours laissé songeur.
Tou Bichevat est le 15ème jour du mois de Chevat du calendrier juif.  C’est le début de la « nouvelle année » pour les arbres qui, pour les plus précoces en terre d’Israël émergent de leur sommeil hivernal pour renaître à un nouveau cycle de floraison. Il est de tradition de planter un arbre en ce jour là comme cet olivier que je viens d’acheter pour ma fille.

Tou Bichvat

En ce jour nous consommons des fruits, ceux dont la Torah fait l’éloge de l’abondance en Terre Sainte : les raisins, les figues, les grenades, les olives et les dattes… en prononçant sur eux des bénédictions.

« Si tu es arrêté longtemps au siège d’une ville que tu attaques pour t’en rendre maître, tu ne dois cependant pas en détruire les arbres en portant sur eux la cognée: ce sont eux qui te nourrissent, tu ne dois pas les abattre. Oui, l’arbre du champ c’est l’homme même, tu l’épargneras dans les travaux du siège. » (Deutéronome 20, 19)

א  אַשְׁרֵי הָאִישׁ–    אֲשֶׁר לֹא הָלַךְ, בַּעֲצַת רְשָׁעִים;
וּבְדֶרֶךְ חַטָּאִים, לֹא עָמָד,    וּבְמוֹשַׁב לֵצִים, לֹא יָשָׁב.
1 Heureux l’homme qui ne suit point les conseils des méchants, qui ne se tient pas dans la voie des pécheurs, et ne prend point place dans la société des railleurs,
ב  כִּי אִם בְּתוֹרַת יְהוָה, חֶפְצוֹ;    וּבְתוֹרָתוֹ יֶהְגֶּה, יוֹמָם וָלָיְלָה. 2 mais qui trouve son plaisir dans la Loi de l’Eternel, et médite cette Loi jour et nuit!
ג  וְהָיָה–    כְּעֵץ, שָׁתוּל עַל-פַּלְגֵי-מָיִם:
אֲשֶׁר פִּרְיוֹ, יִתֵּן בְּעִתּוֹ–וְעָלֵהוּ לֹא-יִבּוֹל;    וְכֹל אֲשֶׁר-יַעֲשֶׂה יַצְלִיחַ.
3 Il sera comme un arbre planté auprès des cours d’eau, qui donne ses fruits en leur saison, et dont les feuilles ne se flétrissent point: tout ce qu’il entreprend réussira

Oui amen amen ken yei ratson ! : Heureux l’homme… il est comme un arbre.

Un commentaire sur « Tou Bichevat, le Nouvel An des arbres. »

  1. Merci bien d’avoir partagé cet article intéressant et très éducatif. Pour moi, d’origine d’Afrique de l’ouest, les arbres sont bien précieux et servent à beaucoup de choses; ils sont un pare-brise naturel qui nous protège contre le vent, et bien sûr, ils jouent un rôle dans la précipitation. Les arbres sont vraiment importants pour la vie sur la terre.

    Eric | http://www.botanicatreeservices.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s