Brit Milah (suite)

brit-milah-1

Ce livre a 200 ans, il est relié avec des ficelles, le Rav Harboun y a lu la prière de la Brit Mila du Guer en présence de Claude Chiche et de mon frère jumeau Olivier.

Mes ancêtres Branca venaient de Benciugnu, ce qui signifie en langue corse « nous sommes arrivés au bon endroit » probablement du Portugal via l’Italie. J’y ai acheté cette coupe il y a 7 ans à une brocante sur la plage de St Cyprien, j’ai ensuite découvert grâce au rabbin Harboun que c’était un kiddouch juif. A ma brit Mila il a fait le Kiddouch. On a alors respiré les clous de girofle. et m’a donné mon nom : Méir. Le nom est lié à la Neshama (l’âme insuflée) comme pour Adam dans le Sidra Berechit ce matin .
L’odorat est le sens spirituel le plus élevé dans le judaïsme. on n’oublie jamais une odeur associée à une émotion puissante.

La mémoire et la Neshama juive sont éternelles.

 

3 commentaires sur « Brit Milah (suite) »

  1. Mon cher Didier

    J’espère que tu as récupéré. Je te raconterai plein de choses sur Rabbi Meir, mon tanna ptéféré. Je t’embrasse et suis fier de toi Gerard

  2. Magnifique cher Didier Meir
    Qu’HM vous accompagne vous et tous les votres pour une belle et longue vie.
    On ne parvient pas à ouvrir le lien no 1 celui du verre de kiddouch et je suis curieux de le découvrir
    Chavoua Tov
    Joseph Bellaiche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s