Pourquoi on m’a appelé Meïr…

Les origines de Rabbi Meïr sont obscures. Son nom Meïr signifie « celui qui illumine ». Rabbi Meïr l’éclaireur dans les ténèbres.
Il serait originaire d’Asie Mineure et descendrait de l’empereur Néron si l’on en croit le Talmud. (Talmud Avoda Zara 18a)
C’est lui qui a écrit la Mishna.
Bref il fait partie de ces convertis qui ont fait le judaïsme.
Un jour, Elisha ben Abouya son Maître vit un enfant monter à une échelle pour remettre un oisillon dans un nid pour accomplir la mitsva de ne pas prendre l’enfant avec sa mère (Dt 22, 6-7)
L’enfant tomba et mourut.
La foi en l’Éternel d’Elisha Ben Abouya sombra, il déclara qu’il n’y avait au ciel « ni dayan ni beit Din». Non seulement il se trompait mais aussi son disciple écrivit la Michna.
Son nom fit rayé par les Sages et on ne l’appela plus que Aher, « l’autre ».
Mais Rabbi Meïr resta fidèle envers et contre tous à son maître, disciple de rabbi Akiba qui était vaste, dont il continua de suivre l’enseignement. Rabbi Meïr, le fidèle, celui qui ne juge pas.
Rabbi Meïr mourut en Asie Mineure, en demandant à ses disciples de l’enterrer sur la côte faisant face à celle de la Judée, « afin que la mer qui lave la terre de mes pères touche aussi mes os ». Son corps a été rapatrié à Tibériade.

Tombeau de Rabbi Méir
Tombe de Rabbi Méïr au bord du Lac de Tibériade

Rabbi Meïr Tolédano dont la synagogue de Bastia porte le nom est le lointain descendant de cette Neshama miraculeuse (on l’appelait baal haaness, le « maître du miracle »)

20160904_110937

20160904_112525
Il fut rabbin de la synagogue de Bastia de 1920 à 1970. Il avait fui la terre sainte envahie par les turcs en 1915 avec 740 autres juifs que les Corses accueillirent comme des frères de misère.
Il est enterré au carré juif de Bastia.

20150519_194217

Meguila d’Esther du Rav Meïr Tolédano (son nom est gravé en bas à droite)

Ses petits-fils sont Guy et Benny (Meïr) Sabbagh mes amis.

img_7622

Guy et Benny

Grâce à tous ces Meïr j’ai retrouvé ma Nechama juive, celle que m’a transmise ma grand-mère maternelle, une marrane, qui m’envoyait chaque automne un cédrat confit, une tradition héritée de sa mère – Branca.(Photos)

20161106_115043_resized

Je suis devenu Meïr le 26 octobre 2016 devant deux témoins Chomer Chabbat dont le Rabbi Haïm Harboun  ainsi que mon frère Jumeau.
20161026_093731_resized_1

20161026_095553_resized
J’ai choisi ce nom parceque ma vie est une suite de miracles venus du Ciel.

brit-milah-1
Je suis Juif et Corse, passeurs d’âme entre nos deux peuples jumeaux.

J’attends désormais qu’un Beit Din me convoque et m’accepte pour passer au Mikvé avec ma femme et ma fille. Nous avons fait un très long chemin pour arriver là.

D-ieu de Rabbi Méïr exauce moi ! Beezrat Achem.
Tout est à l’Eternel, le Saint, béni soit-Il.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s