Parfums spirituels : l’odeur du cédrat du jardin d’Eden

Pour Soukkot, à la synagogue, nous tournons autour des rouleaux de la Torah en élevant vers les quatre directions le loulav un bouquet de saule, de myrte et d’olivier et un cédrat de l’année, comme les lévites tournaient autour de l’autel des offrandes du Temple avec des branches de saule dressées[1].

cap-corse-Cédrat

La première fois où j’ai fait cela j’ai respiré le cédrat… ce parfum m’a envahi l’âme et m’a bouleversé, je ne savais pas pourquoi et je me suis mis à pleurer. Cette odeur était gravée au fond de moi. Je repensais au cédrat que ma grand-mère m’envoyait de Bastia à chaque automne. Sa fragrance citronnée m’a fait sortir de l’amnésie et c’est tout un monde qui est revenu en moi, je retrouvais la mémoire, la temps perdu et retrouvé. C’est comme ça que je suis redevenu juif grâce à ce parfum. J’avais retrouvé grâce à mes sens ma mémoire psychique transgénérationnelle.

Souccot-Loulav

Et du fond de mon cœur est monté un seul mot : Toda rabba Eloaï, comme on ditr le matin quand on se réveille et qu’on sort de la mort du sommeil Rabba Emounatera ! Merci mon D-ieu, Grande est ta emouna (foi, confiance) !

Des traditions rabbiniques rapportent que le cédrat était le fruit défendu du Jardin d’Eden. On le nommait au Moyen-Age en Allemagne l’Adamsapfel, la pomme d’Adam. Le cédrat pour un juif est le symbole de celui qui étudie fait de bonnes actions. Quand on est un peu perdu ou cabossé, respirer l’amour qu’on a reçu enfant fait tant de bien à l’âme.

Hier je suis passé devant un magasin Guerlain. Je suis rentré et j’ai acheté cette eau de fleur de cédrats. Elle a été créée en 1920. Je l’ai offerte à la petite fille pour qu’elle n’oublie pas.

eau de fleur de cédrat

J’ai découvert qu’à l’Hôpital de Garches, spécialisé dans les grands accidentés, un dame, Patty Canac, spécialiste des parfums réveille les amnésiques après de graves trauma en leur faisant respirer des odeurs pour les aider à retrouver une partie de leur mémoire enfouie. L’odorat, celui du bébé, est le premier sens se mettre en route.

Lisez les articles sur ce qu’elle fait, ses livres, c’est très beau.

http://www.olfarom.com/medias/pdf/express_27-09-2004.pdf 

http://www.olfarom.com/patty-canac.php

En ce printemps, retrouvez le chemin des fragrances, c’est une thérapie douce et efficace. Prenez le chemin de l’enfance spirituelle. La nature a tant à nous apprendre sur notre âme.

 

[1] Ces prières chantées demandent une année de pluies abondantes, Souccot est une antique fête de l’engrangement des récoltes. Le psaume 118 est au cœur de la liturgie juive de la fête on tourne autour du rouleau de la Torah avec le loulav, en chantant les hosanot : « Hochiana – de grâce, exauce-nous! ».

 

3 commentaires sur « Parfums spirituels : l’odeur du cédrat du jardin d’Eden »

  1. Bonjour Didier, Juste pour te dire que j’aime te lire et que tu es un homme avec une très belle Nechama Bien à toi Eliahou Léon Parienti

  2. Merci pour toutes ces précisions.. et merci à HHL qui vous a rendu cette mémoire offactile afin que l’on puisse en profiter davantage.
    Qu’il prenne soin de vous et de votre famille Amen!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s