Jan Karski : ce jour-là, je suis devenu un Juif

Cette phrase tellement étrange de Yan Karski dans une conférence en 1981.

« Quand la guerre s’est achevée, j’ai appris que ni les gouvernements, ni les leaders, ni les savants, ni les écrivains n’avaient su ce qu’il était arrivé aux juifs. Ils étaient surpris. Le meurtre de 6 millions d’êtres innocents étaient un secret. « Un terrifiant secret », comme l’a appelé laqueur. Ce jour-là, je suis devenu un Juif. Comme la famille de ma femme présente ici dans cette salle. Je suis un juif chrétien. Un catholique pratiquant. Et bien que je ne sois pas un hérétique, je professe que l’humanité a commis un second péché originel : sur ordre ou par négligence, par ignorance auto-imposée ou par insensibilité, par égoïsme ou par hypocrisie, ou encore par froid calcul.
Ce péché hantera l’humanité jusqu’à la fin du monde. Ce péché me hante. Et je veux qu’il en soit ainsi. »

Un commentaire sur « Jan Karski : ce jour-là, je suis devenu un Juif »

  1. Le projet de la personne reste encore à être l’étincelle qui se déplace l’humanité avance beaucoup plus que le travail d’équipe .
    Beaucoup d’hommes parler avec l’échec en raison de leur manque de persistance dans la création de nouveaux intention de prendre la place des gens qui échouent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s