Leonard Cohen, baladin marrane

Leonard Cohen à Ramat Gan Stadium, Tel- Aviv

sous titrage anglais-ladino

Lover Lover Lover

I asked my father,
I said, « Father change my name. »
The one I’m using now it’s covered up
with fear and filth and cowardice and shame.

Yes and lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover come back to me,
yes and lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover come back to me.

He said, « I locked you in this body,
I meant it as a kind of trial.
You can use it for a weapon,
or to make some woman smile. »

Yes and lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover come back to me
yes and lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover come back to me.

« Then let me start again, » I cried,
« please let me start again,
I want a face that’s fair this time,
I want a spirit that is calm. »

Yes and lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover come back to me
yes and lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover come back to me.

« I never never turned aside, » he said,
« I never walked away.
It was you who built the temple,
it was you who covered up my face. »

Yes and lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover come back to me
yes and lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover come back to me.

And may the spirit of this song,
may it rise up pure and free.
May it be a shield for you,
a shield against the enemy.

Yes and lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover come back to me
yes and lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover come back to me.

Yes and lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover come back to me
yes and lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover come back to me.


J’ai demandé à mon père,
J’ai dit « Papa, change mon nom,
Celui que je porte est tout couvert
De peur, de boue, de lâchée, de honte ».

Oh, lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover, reviens vers moi.
Oh, lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover, reviens vers moi.

Il m’ai dit « Je t’ai enfermé dans ce corps,
Je l’ai voulu comme une épreuve,
Tu peux l’utiliser comme une arme,
Ou pour rendre une femme heureuse ».

Oh, lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover, reviens vers moi.
Oh, lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover, reviens vers moi.

Laisse moi recommencer,
Oh, s’il te plaît,
Cette fois, je veux un beau visage,
Et dans mon âme, je veux la paix.

Oh, lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover, reviens vers moi.
Oh, lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover, reviens vers moi.

Il m’a dit « Je n’ai pas lâché, tu sais,
Je n’ai pas tourné la page,
C’est toi qui a bâti le temple
Et couvert mon visage ».

Oh, lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover, reviens vers moi.
Oh, lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover, reviens vers moi.

Et fais que l’esprit de ce chant
Puisse s’élève haut et pur et libre vers les Cieux,
Qu’il soit un bouclier pour toi,
Une arme contre l’ennemi.

Oh, lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover, reviens vers moi.
Oh, lover, lover, lover, lover, lover, lover, lover, reviens vers moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s