Joyeux Hanoucca !

Hanoukia-DidierLong

En -175 Antiochos IV, qui veut se faire appeler Epiphane « Envoyé des dieux. » accède au trône de Syrie. Originaire de ces Séleucides qui avec les Lagides se disputent l’héritage d’Alexandre le Grand Alexandre le Grand  qui a conquis la Palestine en  332 avant notre ère, âgé de seulement 24 ans. Mais le rêve grec d’unir l’univers de la Macédoine et l’Asie jusqu’en Inde que résume Plutarque : « Si le Grand Dieu qui avait envoyé l’âme d’Alexandre ici-bas ne l’avait pas soudainement rappelé à lui, il n’y aurait eu, à l’avenir, qu’une seule loi régissant tous les vivants et l’univers entier eut été gouverné sous une même justice et comme sous une même lumière »… a tourné court. Ses héritiers se déchirent le plus grand empire du monde jamais connu.

Antiochos IV, lui, rêve de devenir un second Alexandre. Son modèle politique comme celui de son mentor est celui d’un réseau de villes grecques, c’est à dire de villes où les élites partagent le pouvoir avec l’occupant et vivent à la grecque. Antiochos IV favorise donc les juifs hellénisés, installe son frère Jason comme grand prêtre qui construit des gymnases et des théâtres à Jérusalem. Puis le remplace par Ménélas, qui n’est même pas Cohen. C’est un choc des cultures.

La révolte éclate entre les juifs hellénisés et les hassidim, les pieux, fidèles à la Torah.

Antiochos IV décide alors de reprendre la main. En -168 Il fait massacrer une partie de la population, détruit les murailles de Jérusalem, pille le temple et y installe un autel du dieu Baal Shamen. Il interdit les célébrations fondatrice de l’identité juive , le shabbat, la Brit Mila (Alliance par la Circoncision) et le Roch Hodech (Nouveau Mois). Dans un édit de décembre -167, ordonne d’offrir des porcs en holocauste, interdit la circoncision et pourchasse les adversaires de l’hellénisation. Cette politique lui vaut le surnom d’« Epimane » le Fou (l’insensé).

Juda, le fils du Grand Prêtre Matatiahou prend la tête de la révolte armée des Asmonéens contre l' »impérialisme hellénisé« . Après une guerre de guérilla, Il libère la ville et inaugure de nouveau le Temple, le 25 du mois de kislev.

Les Hasmonéens décident alors d’allumer la Ménorah (Chandelier à sept branches) avec de l’huile consacrée. Mais ils ont un problème : une seule fiole, pure (cacher), porte encore le sceau du grand prêtre. Et l’huile de la fiole ne peut brûler qu’un jour. Un miracle se produit alors : la Ménorah reste allumée 8 jours : les 7 jours de purification et le jour de préparation de la nouvelle huile pure.

L’allumage de lumières au soir des huit jours de la fête de Hanoucca, fête de l’Inauguration du Temple, est accompli en mémorial.

La coutume est d’offrir des toupies aux enfants pour cette fête. Hag Hanoucca Sameah !

toupie

Un commentaire sur « Joyeux Hanoucca ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s