TEDx Société Générale, « L’odyssée du héros » :)

ted

 

Didie Long Société Générale

Les conférences TED (Technology, Entertainment and Design), sont organisées par la fondation à but non lucratif  Sapling foundation, créée par Chris Anderson pour diffuser des « idées qui valent la peine d’être diffusées » ( ideas worth spreading). Les premières conférences se sont tenues en Californie en 1984. Depuis TED s’est répandu dans le monde entier. Le mouvement est arrivé en France en 2009.

Ce type de conférences où interviennent en 16 minutes maxi chrono des scientifiques, des économistes, des gens d’ONG en Afrique et ailleurs, des entrepreneurs, des visionnaires mondiaux, des artistes, … sont d’une concentration d’énergie incroyable. D’un coup on se rend compte qu’on ne peut plus compter sur (ou maudire!) l’Etat et les impôts, les sociétés démocratiques étant devenues, comme chacun le sait le meilleur système pour ne pas se préoccuper de l’intérêt général… Pour TED, chacun, même le plus modeste est responsable et peut changer le monde par son propre parcours. Ne te demande pas ce que ton pays peut faire pour toi mais demande toi ce que tu peux faire pour ton pays ! Il faut avoir vécu un TED pour comprendre cela. J’avais déjà participé à TEDx Alsace en décembre 2012.

Je me suis donc rendu amusé à un TEDx à la Société Générale. Drôle de lieu pour un TEDx à but non lucratif .

 

Salle de Trading -Société Générale
Salle de Trading -Société Générale, la plus grande  salle de marché du monde

 

C’est pourtant bien la Société Générale qui a organisé hier un TEDx pour ses collaborateurs sur  le thème de l’engagement. J’étais donc venu là en tant que speaker à la demande d’un vieil ami de McKinsey avec qui j’avais fait mon BCR (Basic consulting readiness dans la langage de la Firme) à Rome il y a 14 ans, Benoît Rousseau, un marathonien en acier trempé. Je retrouvais aussi là mon amie Thanh Nghiem que j’ai déjà présentée sur ce blog.(voir son TEDx en Alsace l’an dernier en bas de cette page).

Didier Thanh Benoit

 Didier, Thanh et Benoît

 

Eh bien c’était formidable ! Le parcours était organisé autour de The Hero’s Journey de Joseph CampbellLe voyage du héros de Joseph Campbell illustre le voyage un individu a à parcourir pour se transformer et transformer son environnement.  A travers 12 étapes de transformation, du monde ordinaire, à un monde extraordinaire, de retour vers le monde ordinaire avec l’élixir, 12 talks de 12 intervenants illustraient les étapes du voyage.

Les speakers

TEDxSG

Il fallait un immense courage aux organisateurs pour faire venir :

Didier Marlier, nous a d’abord parlé a l’aide de slides et de spraysheets excel des statistiques de la violence au Brésil. Puis il nous a parlé de Diego Frazão Torquato, cet enfant brésilien dont la photo, jouant du violon en pleurs aux funérailles de son professeur qui l’a aidé à sortir de la misère assassiné en 2009, a fait le tour du monde. Diego avait un cancer du sang et il est décédé en 2010.

Marlier

 

Puis il nous a demandés ce qui nous aidait le plus à nous mettre en route et prendre une décision : les statistiques du crime ou l’histoire de Diego Frazão Torquato. Et vous ?

Noella Cousiaris Masters, née en République Démocratique du Congo et venue des US. Top model, elle a fondé la  la Georges Malaika Fundation (du nom de son père , « ange »en swaïli, je pensais malakh en hébreu! ) qui a ouvert des écoles pour les enfants pauvres. (voir son interview en bas de page)

Xavier Lagarrigue qui nous a parlé de la « peur de la peur » d’entreprendre. Les dix raisons de ne pas avoir peur.

Kjell Nordstrom, Économiste, professeur à l’Insead, écrivain, (L’homme du livre Funky business) est venu de Stockholm pour nous a montré l’impact de l’urbanisation (10% des personnes sur cette planète vivaient dans des villes il y a un siècle 50% aujourd’hui mais 63% des personnes à Stockholm vivent seules)  et des savoirs soft sur nos manières de vivre. Dans ce contexte il ne faut plus parler de multinationales mais de multicities, si les gens se rassemblent dans les villes c’est parce qu’ils échangent un savoir soft qui constitue l’essentiel des échanges et savoirs. C’est un changement radical de paradigme … (voir une de ses vidéos en bas de  page)

Thanh Nghiem petite génie des grandes écoles, diplômée de l’école des Mines à 21 ans puis de l’Institut européen d’administration des affaires…la plus jeune partner femme McKinsey  à 30 ans…  elle quitte le monde des grandes entreprises pour celui des ONG. Elle fonde l’institut Angenius, qui crée des projets destinés à favoriser des modes de vie durables. Cette année elle tissait des ponts entre le Viet Nam et la France.(voir un de ses talks en vidéo en bas de  page)

Priscille Vincent qui sort mutilée mais vivante d’un drame en 2006 et qui retrouve le désire de vivre et de peindre.

Taig Khris, franco-algérien né à Alger d’un père algérien et d’une mère grecque, champion du monde Roller extrême,  nous a raconté son combat. Sa devise :  « Tomber 7 fois, se relever huit! » Magnifique non ?

http://www.youtube.com/watch?v=Ulz_SHJQgiU

Des héros magnifiques. Une pèche d’enfer. Des femmes et de hommes sincères. Des perdants magnifiques. Des gueules cassées du grand combat de la vie. Mais celles qui m’ont le plus touché ce sont les soeurs Gabrielle et Deborah Portnoï. Un numéro de jumelles plein de tendresse. Ces deux filles là vont aller loin. Pourtant elle n’avaient rien pour réussir au départ…

 

Gabrielle et Deborah Portnoï

Depuis 2008, elles sont fondé T1SCH – The 1st Signed Channel, Glove.tv. Il s’agit de la première chaine de télévision généraliste bilingue, langue des signes et langue française, qui sera lancée fin 2011. Ces deux CODA ( Child of Deaf Adults ) filles de parents sourds parlant avec le langage des signes, sont des âmes magnifiques. Elles ont raconté comment elles traduisaient les films pour leurs parents hongrois et roumain en langage des signes, avec une Yiddish mama pour grand mère, et disant les prières pour leur papa sourd muet.

 

Deborah et Gabrielle Portnoï - Didier Long
Deborah et Gabrielle Portnoï – Didier Long

 

Justement, elles cherchent à lever des fonds pour leur télé, alors si quelqu’un est inspiré… ????? Ecrivez-moi vite ! Je leur transmets.

http://www.youtube.com/watch?v=lh_ZUt-O34Y

Leur histoire m’a fasciné. Surtout après avoir pensé tout mon Talk atour du silence,de l’écoute et de l’appel… sans même savoir qu’elles seraient là.

 

« L’appel du héros », mon Talk

J’intervenais donc en seconde position sur le thème de l’Appel du héros. Voilà ce que j’ai dit :

Ecoute…

Je me suis souvent demandé pourquoi la Règle de saint Benoit qui est la Règle des moines d’Occident commence par le mot Ecoute : ausculta o filii, Ecoute ô mon fils la parole de D.ieu. Et la grande prière juive aussi  « Chema Israel Ado-nai éloénou Ado-nai e’Hade, Vea avta ete Ado-nay eloekha bekhol levavkha ». « Ecoute… tu aimeras… de tout ton cœur » Les moines chrétiens et les juifs disent les mêmes mots : « Ecoute ! ».

Forcément il doit y avoir un truc à entendre. C’est toute l’histoire de ma vie. Il y a Quelqu’un qui nous appelle.

1980, je suis  ouvrier chez Michelin à Clermont-Ferrand. J’ai 15 ans, je travaille 40 heures par semaines, onze mois sur douze, une sorte de bagne à ciel ouvert. L’atelier devant une fraiseuse au mois de juillet c’est le pavillon témoin de l’enfer sur terre. Un bruit !!!

17 ans. Changement de route. Après une dépression, le bruit sans doute… un ami m’aide. Il lit la Bible. Je lis l’histoire d’Abraham, de Job de tous ces types qui ont tout perdu, leur pays, leur famille, leur fortune, leur espoir sur cette terre et à qui D.ieu d’un coup promet le Ciel. Comme Abraham : « Lekh Lekha, Va, Va, quitte ton pays, le lieu de ta naissance, la maison de ton père et tu iras vers le pays que je t’indiquerai… » Il est appelé, et Abraham part. Et à la fin de sa vie Dieu appelle encore Abraham : « Lèves-toi, Prends ton fils unique, celui que tu aimes Isaac, Lekk Lekha, Va, Va! au pays de Moriah, et tu l’offriras en sacrifice sur la montagne que je t’indiquerai. » Ça se passe la nuit, dans la Bible D.ieu agit la nuit, la création du monde, la sortie d’Egypte, le ligature d’Isaac, la Rédemption, c’est la nuit comme dans nos vies. Et D.ieu appelle… L’Eternel appelle des gens sans importance ou des inconnus comme Moïse « Va parler à ce peuple ! » qui répond « Mais je suis bègue ! » ou les prophètes comme Amos derrière le troupeau. Je me dis : mais c’est moi ça ! Et je pars.

J’ai vingt ans, et je rentre comme moine bénédictin à l’abbaye de la Pierre qui Vire dans le Morvan. On m’appelle frère Marc. Il fait 15 degrés dans ma cellule et je me lève de deux à trois heures du matin pour prier. Pas de viande, pas de vin, prie et travaille. Le silence du cloître, on n’entend que le bruit du tissu des frères qui marchent en silence. Cent frères, au fond de la forêt du Morvan. Des athlètes de D.ieu. Toujours à l’Ecoute. Ecoute, le premier mot de la Règle. D.ieu parle, par l’Ecriture. Un de ces poèmes que nous disons sept fois nuit et jour, un psaume, dit : « Les cieux racontent la gloire de Dieu, le firmament chante l’ouvrage de ses mains, pas de paroles dans ce récit pas de voix qui s’entende mais sur toute la terre en parait le message et la nouvelle jusqu’aux limites du monde ». Le moine est là pour écouter l’appel comme une oreille qui attend la parole. Celle de la vie qui nous appelle.

Mais Dieu va m’appeler comme je ne l’attends pas.  Au bout de dix ans… il m’envoie une journaliste qui vient m’interviewer ! Et moi je réponds à cet appel. Je tombe amoureux. Bien sûr je me tais, j’étouffe cet appel.

Mais cet appel me travaille et me brule. Je  quitte donc la vie monastique et je vais vivre à Paris. Je suis chez mon petit frère. Un appel téléphonique ! Oui messieurs dames un appel téléphonique. Ce n’est pas Dieu ! C’est elle !  « Allo, vous frère Marc ?  vous vous souvenez de moi… » Je la rencontre et elle tombe enfin amoureuse de moi !

Le coup de fil de Dieu !!!

Bon, elle a deux enfants, on a fait deux autres. Depuis 19 ans Marie-Pierre est ma femme.

Mais vous savez le problème de l’appel c’est qu’on oublie vite. Mais l’appel lui ne vous oublie pas.

Je suis donc rentré dans le monde et pendant quinze ans je ne me suis pas arrêté. J’avais tellement de temps à rattraper !!!

Je suis d’abord devenu directeur de production pour un CD-ROM sur la Bible, puis un autre CD Rom sur Jeanne d’Arc, vous savez cette fille qui entend des voix ! Ensuite j’ai conçu le site e-Commerce fnac.com. Ensuite je suis devenu consultant e-commerce chez McKinsey. Et ensuite j’ai fondé mon cabinet de conseil en e-commerce pour les directions générales. Comme on fait de l’Internet ça n’arrête jamais ! Et 12 ans après je fais toujours ça.
En parallèle j’ai aussi avancé dans ma recherche de Dieu. J’ai réfléchi sur Jésus, sur la Bible, sur ce que je croyais. J’ai écrit dix livres sur Dieu. Mais je devais être devenu un peu sourd. Et comme d’habitude c’est Dieu qui m’a appelé alors que moi j’avais un peu oublié mon vieil ami. Ou plutôt ça m’embêtait un peu d’en entendre parler.

C’était le premier janvier 2010. Il était dix heures du soir et le téléphone a sonné. Au bout du fil il y a Isabelle la femme de mon meilleur ami. Jean-Louis. Et elle me dit que mon ami est mort, le matin même, emporté par une avalanche. Elle est seule avec ses quatre enfants. Je prends ma voiture et je suis pars dans la nuit. En général c’est la nuit que la vie nous appelle.

Vous savez j’ai enterré plein de moines. La mort ne m’a jamais fait peur. Mais là il y a quelque chose qui a changé en moi. Une sorte d’appel est venu au fond de moi du fond des âges. Je me suis raccroché à la Bible qui m’avait mis en route. Je suis revenu aux mots de la Bible, et sur sa tombe ils ont jailli de moi en hébreu.

Comme si dans ma détresse une voix m’appelait comme une mère appelle son enfant, mais en hébreu. C’est bizarre mais c’est comme ça. Et c’est un long chemin qui a commencé, j’ai commencé à prier avec une autre langue que j’avais apprise il y a très longtemps au monastère. Mais pour moi cette langue est devenue vivante. J’ai commencé à prier, à penser, à rêver en hébreu.

Et en faisant cela j’ai essayé de comprendre les évangiles autrement. En hébreu. J’ai changé de point de vue. J’ai pratiqué le judaïsme, le shabbat. En réfléchissant,  en écoutant l’hébreu, en redisant les mots de jésus sans sa langue maternelle, de chrétien, je suis devenu juif. Mon fils m’a dit : « Tu es comme un arbre qui a creusé ses racines vers l’eau et tu es devenu juif, c’est normal papa ! »

Je suis donc allé voir les juifs et quand je suis entré dans la synagogue j’ai entendu cette langue qui m’appelait et que parlaient tout un tas de gens autour de moi.  Des juifs des Mellah de Marrakech et de Meknès, le rabbin Harboun, qui parlaient cette langue qui m’appelait depuis des millénaires. C’est comme ça que je suis devenu juif, un juif religieux. Je suis devenu un de ces hommes de la Bible qui ont tout quitté et couru après la voix qui les appelait pour suivre une étoile.

Je vais vous dire ce que je crois fondamentalement.  Nous sommes sourds de naissance. Nous remplissons nos vies de paroles, de bavardage, de croyances, de préjugés. Tout cela n’a absolument aucune espèce d’importance. On va toujours plus loin avec sa vulnérabilité qu’avec sa forces, avec ce qu’on ne sait pas encore qu’avec ce qu’on a déjà appris.

Pour écouter il faut être dépouillé, humble. Et nous n’en avons pas du tout envie. Mais la vie se charge de nous faire entendre raison.

En réalité nous avons tous été appelés dès que nous sommes sortis du ventre de notre mère. Nous avons été appelés par notre nom. Nous avons appris une langue que d’autres ont inventée pour nous.

Il nous faut donc partir au désert de notre cœur, nous oublier un instant et là au fond de nous il y a une voix Il reste toujours au fond de nous une voix qui nous appelle de très loin, du fond de l’humanité, qui nous appelle à la liberté.

Si nous savons faire silence, nous devenons vulnérables, nous devenons capables d’entendre les autres. Nous nous apercevons alors qu’il y a des tas de gens autour de nous qui ont besoin de nous, qui nous appellent. Leur faiblesse, leur vulnérabilité, leur fragilité attend notre réponse. Chacun de nous a une vocation, est appelé. Pour cela il nous suffit d’écouter.

Alors je vous en supplie, arrêtez-vous un instant, chaque matin, essayez simplement d’ouvrir la porte de votre cœur, juste un instant, et d’écouter votre enfant, votre femme, la journée qui commence. Ecoute… c’est le secret du bonheur.

Comme disait mon premier maître :

« Quand brille la lune, le plus malheureux n’est pas l’aveugle… mais le muet… »

 

D’autres talks des intervenants

http://www.youtube.com/watch?v=G63DEcw9hpA

Thanh NGHIEM

http://www.youtube.com/watch?v=h_hnv1zpfZc

Noella COUSIANIS-MASTERS

http://www.youtube.com/watch?v=FBZiYq712Qw

Kjell NORDSTROM

Les recettes du succès ou l’évangile selon Richard St John…

Enfin nous avons écouté le TED de Richard St. John’s « Success is a continuous journey »: Pourquoi les gens réussissent? Est-ce parce qu’ils sont intelligents? Ou sont-ils tout simplement chanceux? Ni l’un ni l’autre. L’analyste Richard St. John condense des années d’entretiens dans un incontournable TED Talk de cinq minutes qui montre que nous tombons lorsque arrêtons d’essayer.

http://www.youtube.com/watch?v=CgNx9Bgac1I

Et un autre de ses talks:  » What leads to Success: Alltime basics »

http://www.youtube.com/watch?v=WSnLL36Bow4

 

Merci !

Merci de tout coeur à Stéphane Roger notre « humble coach » et aux équipes de la SG : Valérie Menu, Daniel Herbera, Anlie Arnaudy et aux 30 personnes de l’équipe de volontaires de ce TEDx magnifique :

L'équipe SG

Stephane Roger
Stéphane Roger

 

Didier-Long

2 commentaires sur « TEDx Société Générale, « L’odyssée du héros » :) »

  1. Merci, merci et encore merci
    Une expérience troublante, marquante, unique. Merci d’avoir partagé votre parcours, de l’avoir présenté ainsi dans un cadre TEDx. J’étais dans l’amphithéâtre SG, je n’oublierai pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s