Accueil > Non classé, spiritualité > Etait-ce une bonne idée de créer l’homme ? (Maharal de Prague)

Etait-ce une bonne idée de créer l’homme ? (Maharal de Prague)

Dans le récit de la Genèse, D-ieu dit : « Faisons l’homme à notre image » (Gn I, 26) pourquoi « faisons » au pluriel … D-ieu était il « accompagné » ?… se sont demandé les maîtres du Midrach. Forcément il s’agit des anges. Et le Midrach se demande quel rôle ils ont joué en imaginant un sorte de dispute entre eux qui laisse l’Eternel perplexe. (Midrach Genèse Raba, 8, 5).

Parole de Rabbi Simon: » Quand le Saint-béni-soit-Il s’apprêta à créer le premier homme les anges du service ne furent que factions et clans: « crée le, lançaient les uns ! », « ne le crée pas lançaient les autres ! » ainsi qu’il est dit (Psaumes. 85.11): « L’amour (Hessed) et la vérité (Emet) se rencontrent, la justice (tsedaka) et la paix (shalom) s’embrassent. » L’amour a déclaré: « Qu’il soit créé, car il pratique le Hessed (l’amour, la générosité) ». La vérité a déclaré: « Qu’il ne soit pas créé, car il est tout entier mensonge ». La justice a dit : « Qu’il soit créé car il accomplira des actes de justice ». La paix déclara: « Qu’il ne soit pas créé, car il est tout entier conflit. »

Que fit le Saint-béni-soit-Il ? Il se saisit de la vérité et la jeta à terre ce qu’exprime le verset (Daniel 8, 12): « Il jeta la vérité à terre ». Alors les anges de service protestèrent devant le Saint-Béni-Soit-Il: « Maître du monde, comment peut tu humilier ton sceau de vérité ? ». Il répondit: « que vérité se lève de terre » comme il est écrit : « La vérité germera  de la terre, [et la justice brillera du haut des cieux.] »(Psaumes 85, 12).

Parole des Rabanim au nom de Rabbi Hanina bar Idi, Rabbi Pinhas et Rabbi Helkia au nom de Rabbi Simon : MeAuD (extrêmement) c’est ADaM (l’homme) car il est écrit : « D-ieu examina tout ce qu’il avait fait c’était extrêmement (MeAuD) bien » (Genèse 1.31) [En hébreu MeAuD-« extrêmement », est l’anagramme de ADaM-« Homme »] et voici que « bien » c’est l’homme. Rav Houna de Sephoris a dit : « Alors que les anges débattaient, le Saint-béni-soit-Il, créa l’homme. Puis Il leur dit: « Pourquoi débattre, alors que nous avons fait l’homme ».

Le Maharal de Prague, le plus grand maître de la Renaissance, en Bohème, à qui la légende attribue la création du Golem. 

golem

La légende raconte que le Maharal de Prague  façonna une forme humaine, un géant, à partir d’une motte de glaise , il lui grava en caractères hébraïques le nom de la « vérité » EMET sur son front. Alors la chose se leva et devint vivante; le Golem le servait obéissant au doigt et à l’œil à son maître avec une force de taureau. Le Golem selon les récits devint dangereux et se retourna contre son maître, ou tomba amoureux devenant  un être humain sensible. Selon la première version, le Golem révolté errait dans les rues de Prague, le Maharal lui demanda de se pencher et d’un coup de pouce effaça sur son front une lettre d’EMET qui devint MAVET : la mort. Le Ggolem  s’effondra et il n’en resta plus qu’une motte de glaise sur le sol.

Le Maharal commente le Midrach précédent dans son traité intitulé Nétivot Olam « Les sentiers de l’Eternité ». (Nétivot Olam, Sentier de la Torah, Chapitre 3)

 » Ce passage du Midrach est très étonnant. Cette idée que Dieu jeta la Vérité à terre; et bien qu’elle ait été jetée à terre en fin de compte elle a quand même affirmé que l’Homme ne doit pas être créé. Et si Dieu n’avait pas voulu tenir compte des paroles de la Vérité pourquoi l’a-t-il consultée ? Car ce commentaire du Midrach porte sur le verset « faisons l’Homme à notre image » c’est-à-dire qu’il soit créé selon les valeurs de la Générosité, de la Vérité, de la Justice et de la Paix… et sous prétexte que la Vérité a dit quelque chose de juste elle doit être jetée à terre ?

Le Midrach conclut ainsi : Dieu jeta la Vérité à terre. Cela veut dire qu’il a donné la Vérité à la terre (et non pas comme on pourrait le croire, qu’il aurait simplement supprimé la Vérité). Car la Torah est une loi de Vérité plus que tout, c’est pour cela qu’elle est appelée « Torat emet » (Torah de Vérité) et c’est par la Torah qui est la sagesse intellectuelle véritable que l’Homme accède à la Vérité. Et même si tout Homme est mensonge, il y a tout de même une perspective de Vérité des plus élevées qui est la Torah et qui ne trouve pas même d’équivalent parmi les anges. Et du fait que l’Homme est préparé par la Torah dans cette recherche de Vérité, la Vérité est présente sur terre, et c’est pourquoi du point de vue de la Tora l’Homme mérite d’être créé. Et alors les anges ont dit: « Pourquoi méprise-tu ce qui t’appartient en propre ? » c’est-à-dire :  » Ton objet c’est la Torah qui vient d’En-Haut, tu la déshonores en la jetant sur terre qui relève de l’En-Bas ». Et Dieu répondit alors: « Que la Vérité se lève de la terre » car la Torah n’est pas vraiment sur terre, mais l’Homme qui possède la Torah participe de l’En-Haut par cette Torah qui en fait partie.

A partir de là, la Paix ne peut plus non plus plaider contre la création de l’Homme car tout son plaidoyer était basé sur la violence humaine mais tout ce discours ne vaut que pour l’Homme sans Torah car la Torah ouvre des voies de douceur et de paix ainsi il est dit « Les Sages multiplient la paix dans le monde ». (Rabbi Eléazar au nom  de Rabbi H’anina dans le moussaf de la prière du Chabbat)

Source : DL+ Akadem

 

Catégories :Non classé, spiritualité
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :