Havdala à Bastia

Bastia rue de la synagogue

Bastia, la rue de la synagogue et le clocher de l’église St Jean samedi soir

C’est une rue de mon enfance où se trouve minuscule synagogue, la seule de Corse. Aujourd’hui, et depuis vendredi soir, pleins de personnes sont venus la réveiller, elle bourdonnait à plein des prières multimillénaires d’Israël. La communauté de Bastia, de Marseille, le rav Mendel Barbiera venu d’Ajaccio, où s’est installé le Beth Habad, courageux et toujours fidèle au poste! une arrière petite nièce du Rav Toldéano venue de la Nouvelle Orléans, Madame Nino notre doyenne… On a sorti les rouleaux et tout est reparti comme si la vie juive n’allait plus jamais s’arrêter. Beezrat Ashem.

Havdala bastia

On a fait un Chabbat plein, Martine avait tout préparé, j’ai amené les Hallot et la bougie de la Havdala, on a regardé le reflet du feu de la flamme sur nos ongles en regrettant que la joie du Cahbbat se finisse[1], un vieil homme est monté à la Torah en pleurant devant les rouleaux, le hazan était plein de ferveur, les juifs de Corse ont la piété profonde des gens de notre île, c’était bouleversant.

Le feu du Sinaï ne s’éteint jamais.

[1] La Havdala (de léavdil « séparer », la cloture) sépare le Chabbat du temps profane de la semaine. Les bénédictions sur la coupe, les herbes parfumées (bessamim), le feu, nous rappellent à nos sens : le gout, l’odorat, la vue.

Rue de la synagogue Bastia

Un commentaire sur « Havdala à Bastia »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s