Seli’hot : 13 est l’autre nom de l’amour

« Le Saint, béni soit-il, voulut créer le monde selon l’attribut de rigueur [comme les lois implacables du cosmos], mais constatant que le monde ne pourrait subsister il ajouta l’attribut de miséricorde »
(TB Berakhot 31b)

Nos Sages ont enseigné que « le repentir est si grand qu’il atteint le Trône de gloire » (Yoma 86a)

Selihot

Dans les communautés séfarades, on récite les Seli’hot (« pardons ») pendant tout le mois d’Eloul qui va vers Roch Achana. Nous implorons la clémence divine pour nos fautes. « D-ieu te répondra au jour de la détresse » (Ps 20, 2).

Ce Vidouy – « Reconnaissance » est suivi de la récitation des treize attributs de la miséricorde divine contenus dans Exode 34, 6-7. Vayavor Adonaï al panaïv, vayqra…

ו וַיַּעֲבֹר יְהוָה עַל-פָּנָיו, וַיִּקְרָא, יְהוָה יְהוָה, אֵל רַחוּם וְחַנּוּן–אֶרֶךְ אַפַּיִם, וְרַב-חֶסֶד וֶאֱמֶת.

6 La Divinité passa devant lui et proclama: « ADONAÏ est l’Étre éternel, tout puissant, clément, miséricordieux, tardif à la colère, plein de bienveillance et d’équité;

ז נֹצֵר חֶסֶד לָאֲלָפִים, נֹשֵׂא עָוֺן וָפֶשַׁע וְחַטָּאָה; וְנַקֵּה, לֹא יְנַקֶּה–פֹּקֵד עֲוֺן אָבוֹת עַל-בָּנִים וְעַל-בְּנֵי בָנִים, עַל-שִׁלֵּשִׁים וְעַל-רִבֵּעִים.

7 il conserve sa faveur à la millième génération; il supporte le crime, la rébellion, la faute, mais il ne les absout point: il poursuit le méfait des pères sur les enfants, sur les petits-enfants, jusqu’à la troisième et à la quatrième descendance. »

ח וַיְמַהֵר, מֹשֶׁה; וַיִּקֹּד אַרְצָה, וַיִּשְׁתָּחוּ.

8 Aussitôt Moïse s’inclina jusqu’à terre et se prosterna;

13 attributs de D-ieu

Le mot « é’had » qui signifie « Un » a également la valeur numérique de 13.

Ce chiffre 13 est aussi la valeur numérique de ahava, l’amour, qui a une valeur numérique de 13.

La somme de l’amour et de l’Un, de ahava et de é’had, est 26, qui est la valeur numérique du Nom divin.

C’est pourquoi on répète 26 fois le Vaya’avor (2 x 13) à Kippour.

Quand nous faisons la somme de toutes nos (grandes!) qualité et aussi de nos petits défauts…. puis de nos bonnes actions et des moins bonnes… nous n’allons, hélas, pas bien loin… La proclamation de l’amour de D-ieu pour sa créature est in fine le seul appui qui reste à l’homme. qui implore la miséricorde : Rahem, « pitié ! »; Rahamim, « la miséricorde », un mot réhem qui désigne la matrice féminine, l’utérus, les entrailles de D-ieu qui a pitié de sa créature comme une femme de l’enfant de ses entrailles.

 » Rabah a dit au nom de Rab: «Le jour se compose de douze heures; Au cours des trois premières heures, le Saint, béni soit-il, s’occupe de la Torah, pendant les trois suivantes, il siège pour le jugement sur le monde entier, et quand il voit que le monde est si coupable qu’il mérite la destruction, il se déplace Lui-même du trône de la Justice au trône de la Miséricorde… » (TB Avoda Zara 3b)

 » Tout est entre les mains des cieux sauf la crainte des Cieux  » (TB Berakhot 33b)

« Quel D-ieu est semblable à toi, qui pardonnes l’iniquité, qui oublies les péchés du reste de ton héritage ? Il ne garde pas sa colère pour toujours, car il prend plaisir à la miséricorde (hessed). » (Mi 7, 18)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s