Ma nishtana ?

Cette année les Paques juive et chrétienne coincident du point de vue du calendrier. Ce soir c’est Pessa’h.

L’enfant pose rituellement ces questions à son père qui lui répond :

Français
Translittération
Hébreu
En quoi cette nuit diffère-t-elle des autres nuits ?
Ma nishtana, halayla hazè, mikol haleylot
מה נשתנה, הלילה הזה מכל הלילות
Car toutes les nuits, nous mangeons du pain levé ou azyme
pourquoi ne mange-t-on cette nuit que des azymes ?
shèbèkhol haleylot, anou okhlin hametz oumatza,
halayla hazè, koulo matza ?
שבכל הלילות אנו אוכלין חמץ ומצה
הלילה הזה, כלו מצה
Car toutes les nuits, nous mangeons toutes sortes d’herbes
pourquoi mange-t-on cette nuit des herbes amères ?
shèbèkhol haleylot, anou okhlin shèar yeraqot,
halayla hazè, maror ?
שבכל הלילות אנו אוכלין שאר ירקות
הלילה הזה, מרור
Car toutes les nuits, nous ne trempons pas même une fois
pourquoi trempe-t-on cette nuit deux fois ?
shèbèkhol haleylot, ein anou matbilin afilou pa`am a’hat,
halayla hazè, shtei fa`amim ?
שבכל הלילות אין אנו מטבילין אפילו פעם אחת
הלילה הזה, שתי פעמים
Car toutes les nuits, nous mangeons assis ou accoudés
pourquoi, cette nuit, sommes-nous tous accoudés ?
shèbèkhol haleylot, anou okhlin bein yoshvin ouvein mèssoubin,
halayla hazè, koulanou messoubin ?
שבכל הלילות אנו אוכלין בין יושבין ובין מסובין
הלילה הזה, כולנו מסובי

Quelle est la différence entre cette nuit et toutes les autres nuits ? demande l’enfant . C’est la première de quatre questions qui évoquent :

  • La hâte de quitter l’Égypte (le pain non levé),
  • L’amertume de la vie des Hébreux avant l’Exode
  • Les herbes qu’on trempe deux fois signifient la liberté et l’exil, on trempe le fenouil dans l’eau salée qui est celle des larmes
  • La coutume de manger allongé accoudé comme les citoyens romains (comme des hommes libres)

… quatre  grands thèmes de la Haggadah de Pessa’h, le récit de la libération d’Egypte.

Hag Pessa’h Sameah !

  1. Arnaud M.
    6 avril 2012 à 04:46

    Merci ! Au sujet de Pessa’h, en dehors de tout dogme, j’ai beaucoup apprécié la thèse de Roger Sabbah dans son livre (difficile !) « Le Pharaon Juif »…
    Célébrons donc le Passage de l’existence à la Vie !
    Aujourd’hui, j’apprécie tout autant de vous lire, Didier, et conseille vos récents ouvrages au plus grand nombre. C’est donc au fil des pages de « Jésus de Nazareth, juif de Galilée » que j’aborderai ce Passage. Bien à vous ; joyeuses Pâques à toutes et tous !

    J'aime

  2. 6 avril 2012 à 07:12

    Merci ! Au sujet de Pessa’h, en dehors de tout dogme, j’ai beaucoup apprécié la thèse de Roger Sabbah dans son livre (difficile !) “Le Pharaon Juif”…
    Célébrons donc le Passage de l’existence à la Vie !
    Aujourd’hui, j’apprécie tout autant de vous lire, Didier, et conseille vos récents ouvrages au plus grand nombre. C’est donc au fil des pages de “Jésus de Nazareth, juif de Galilée” que j’aborderai ce Passage. Bien à vous ; joyeuses Pâques à toutes et tous !

    J'aime

  3. Valérie G.
    6 avril 2012 à 07:19

    Merci à vous Didier pour votre article.
    J’apprecie ces petits cadeaux qui surviennent dans la nuit. En plus du texte et de la translitération des questions ( un jour, j’espère pouvoir m’en passer…), un grand merci pour la vidéo accompagnant votre texte. Joie d’entendre cette petite fille!
    Votre livre « Jésus de Nazareth, juif de Galilée » m’accompagne aussi pendant ces fêtes.
    Belles fêtes à tous !

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :