Les héritiers de l’Allemagne nazie et les enfants d’Izieu

samuel

Une rencontre avec Samuel Pintel un des rescapés des enfants d’Izieu (Photo : Marie-Pierre Samitier, Samuel Pintel)

Le blog de Marie-Pierre Samitier

J’ai fait le plus beau des voyages en train cette semaine. Parce que j’étais accompagnée de Samuel Pintel et nous nous rendions à Izieu et j’écoutais son témoignage poignant qui effaçait tout le reste. Le 6 avril 1944, les soldats de la Wehrmacht ont raflé les 44 enfants qui étaient là, dans ce village situé à une centaine de kilomètres de la frontière suisse. Samuel Pintel avait 6 ans et demi lorsqu’il est arrivé à la colonie d’Izieu. C’était le 18 novembre 1943. Il est l’un des derniers témoins de l’histoire de ces enfants que la Gestapo, sous le commandement de Klaus Barbie est venue chercher avec des soldats allemands dans cet endroit du bout du monde. Les 44 enfants seront tous déportés, 34 d’entre eux arriveront à Auschwitz le 13 avril 44 et prendront la direction des crématoires aussitôt la descente du convoi. Samuel Pintel n’était pas là ce…

View original post 435 mots de plus

2 commentaires sur « Les héritiers de l’Allemagne nazie et les enfants d’Izieu »

    1. Oui c’est le plus ancien des rescapés d’Izileu, ce’st un type formidable. Son livre « Un enfant juif, un homme libre » est une référence. Il faut aussi lire le livre de Pierre-Jérôme Biscarat « D’Izieu a AUschwitz » qui vient de paraître aux Éditions Librio et qui raconte son histoire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s