Les justes cachés sauvent le monde : Nicholas Winton, le Schindler anglais

Les Tsadikim Nistarim,   les « Justes cachés », sont ces 36 justes dont l’existence sur terre à chaque génération garantit la survie du monde raconte le Talmud. ( TB Sanhédrin 97b; Sukkah 45b)

Nicholas Winton, jeune courtier en Bourse, avait 29 ans en ce mois de Décembre 1938 et  il s’apprêtait à partir de Londres pour passer de bonnes vacances de Ski en Suisse . Mais il y renonça pour aller rejoindre un ami à Prague. Celui-ci était engagé dans le sauvetage de Juifs . La visite d’un camps de réfugiés achèva de convaincre Nicholas Winton de la menace nazie. Il ouvre alors un bureau de sauvetage : une simple table à manger dans un hôtel de la Place Venceslas.

Nicholas Winton  organise ainsi le départ de 8 trains à destination de Prague et Londres. Le neuvième restera en gare de Prague à cause de l’entrée en guerre de la Grande Bretagne, les 250 enfants disparaîtront.Pour chacun des 668 enfants sauvés, le Britannique s’était chargé, à travers la fondation qu’il avait créée, de trouver une famille d’accueil.

Pendant cinquante ans, les enfants ne surent pas à qui ils devaient leur sauvetage, Nicholas Winton n’en parla simplement pas. Jusqu’à un beau jour de 1988 où sa femme Greta découvrit une serviette de cuir dans un grenier contenant des listes d’enfants et des lettres de leurs parents. 669 enfants qu’il avait sauvés. Les descendants de ces enfants sont plus de 5 000 aux UK, au Canada, et en Israël.

Jusqu’à ce que, ‘piégé’ par une émission de la BBC il retrouve ces personnes qu’il a sauvé 50 ans auparavant. Bien sûr, il ne les reconnaît pas au début…

Un docu-film a été réalisé sur lui :

 

 

En 2009 un train Prague-Londres avec les rescapés a été organisé en hommage au « Schindler britannique » agé alors de 100 ans. « Je suis assez émue et aussi un peu triste, car c’est ici que j’avais vu pour la dernière fois ma maman », a confié au moment du départ l’une des passagères , Hana Franklova, qui a vécu pendant la guerre à Stoke-on-Trent, dans le centre de l’Angleterre.

hanna-slome-survivante-de-l-holocauste-a

NB : Sir Nicholas Winton a été élevé au rang de Membre de l’Ordre de l’Empire britannique au début des années 1980 pour sa contribution à la création deAbbeyfields, un concept de résidence pour personnes âgées. Il a reçu en 1998 l’ordre Tomas Garrigue Masaryk des mains de Vaclav Havel. Et en 2010, le titre de « Héros britannique de l’ Holocauste », décerné par le gouvernement britannique. Il a eu 105 ans le 19 mai.

6 commentaires sur « Les justes cachés sauvent le monde : Nicholas Winton, le Schindler anglais »

  1. Et pourtant ce mot nazi n´a aucune origine connue. Soit on le suppose être un petit nom allemand-autrichien dérivé de Ignatius, soit on recherche son origine dans un agencement scabreux de deux syllabes contenues dans le terme National Sozialist; soit même on le dit n´avoir apparu que dans l´après-guerre de la bouche méprisante de juifs pour ridiculer ce mouvement de « naziréens » aspirant inconditionnellement à une forme de pureté.
    J´ai même entendu dernièrement une explication encore plus loufoque: Na pour National-, Zi pour Zionismus.

    Peut-être pouvez-vous m´éclairer Didier?

      1. Merci Didier d´avoir fait réponse.

        Le NSP se prononcerait ÈNÈSPÈ en signifiant National Sozialismus Partei.
        Une réponse crédible doit bien exister, le mot n´est pas ancien.

        Bonne journée.

  2. NSDAP = NAtIonalsoZIalistische Deutsche Arbeiter Partei, parti national-socialiste des travailleurs allemands, nom du parti fondé par Hitler. L’abréviation « nazi » vient sans doute de ce que le parti socialiste (de gauche) était le Sozialdemokratische Partei Deutchlands, ou parti social-démocrate d’Allemagne, plus ancien, dont le nom abrégé était « sozi ». L’allemand est une langue « agglomérante » mais qui aime bien les diminutifs.

    1. Merci à chacun de vous deux, Jean-Jacques et Didier. Je suis satisfaite par ces détails de l´histoire et je conserve la dernière explication.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s