Accueil > Non classé, spiritualité > Recette : cédrat confit

Recette : cédrat confit

Cédrat

Il faut imaginer une odeur citronnée dans toute la cuisine qui pique les narines comme celle d’une sucette au citron.

Le Rambam dit que les bébés ont un bon odorat « grâce à l’etrog mangé par leur maman! » et que le cédrat permet de délier les langues des enfants qui commencent à parler (si, si si !). La recette des cédrats confits corses :

Ingrédients de la recette Cédrats confits

1 kg de sucre pour 1 kg de cédrats.

Etapes de la recette Cédrats confits

Préparation des cédrats confits:
Couper les fruits en deux dans le sens de la longueur. Débarrasser les cédrats de leurs pépins avant de les faire tremper pendant au moins 3 jours dans de l’eau froide, en changeant l’eau matin et soir.
Le quatrième jour, jeter l’eau et faire cuire les cédrats dans une nouvelle eau jusqu’à ce qu’ils soient ramollis. Retirer de l’eau et plonger aussitôt les fruits dans de l’eau froide pendant 1 minute. Laisser égoutter jusqu’au lendemain.

Préparation du sirop pour les cédrats confits:
Le cinquième jour, préparer un sirop en faisant bouillir dans 1 l d’eau 1 kg de sucre et 1 kg de fruits dans une casserole en cuivre ou en inox. Lorsque l’ébullition est bien déclarée, ajouter les cédrats. Laisser les fruits cuire pendant 15 minutes. Retirer la casserole du feu, puis verser le sirop et les fruits dans un récipient en verre.
Le sixième jour, remettre le sirop dans la casserole et faire chauffer jusqu’à grande ébullition. Plonger les fruits 5 minutes dans ce sirop, puis retirer la casserole du feu et reverser la préparation dans la casserole.
Recommencer le lendemain, ainsi que les jours suivants, au total pendant 8 jours.
Le dernier jour, retirer les fruits, égoutter et porter le sirop à ébullition pendant quelques secondes. Verser le sirop sur les fruits, laisser égoutter, puis sécher.

Conservation des cédrats confits:
Conserver dans une boîte fermant hermétiquement.

Pour en savoir plus : Cédrats confits – Recette de Cédrats confits – Magicmaman.com

Catégories :Non classé, spiritualité
  1. 26 octobre 2014 à 20:38

    Bonsoir Didier, Après cette fête de Souccot que vous avez si bien évoquée, voilà que vous éveillez un autre lointain souvenir : le cédrat, cet agrume au goût incomparable dont ma mère faisait des confitures,et des friandises. C’est dans l’île de Djerba en Tunisie qu’ils étaient cultivés. En cherchant sur internet comment m’en procurer, j’ai fait ,tout à fait par hasard une découverte: le livre écrit par un écrivain juif Israel zangwill (1864) intitulé « un enfant du Ghetto » présenté par Antoine Spire, je viens d’en lire quelques pages et j’y reviendrai…Quelle relation avec le cédrat? selon ses habitudes Internet donne la liste des noms ou prénoms ayant une similitude c’est ainsi qu’en cherchant l’Epicerie IZRAEl tout à fait particulière où l’on peut paraît-il trouver ce fruit magnifique,j’ai découvert cet écrivain qui m’était inconnu jusque là. Un double plaisir donc !

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :