Une montre au camps de Klooga

klooga-watch

Cette montre que j’ai photographiée au Printemps à Yad Vachem (Jérusalem) est celle de Wladimir Potschter né à Vilnius en 1901. Cet homme est arrivé au camp de de concentration de Klooga en Estonie avec son épouse Slawa née en 1913 et a donné sa montre à ses deux fils -dont l’un s’appelait, si je me souviens bien, Itzaak- en leur disant que désormais il n’en aurait plus besoin et eux oui.

A Klooga ont péri 1800 à 2000 prisonniers.

Pour moi, ce geste est le symbole même du judaïsme, le juif c’est celui qui sanctifie le temps. D’un juif, on dit qu’il est Chomer Chabbat, gardien du Cahbbat, gardien du temps. Le Chabbat est cet arrêt du temps de l’activité profane pour retrouver son âme (Chabbat vayinafach de Nefech l’âme »), pour prendre conscience de la plénitude de l’instant humain quand il loue l’Éternel.

Le geste de Wladimir Potschter nous rappelle notre être au monde dans le temps. La sanctification du temps. Que sa mémoire soit une bénédiction ad olam.עד עולם . Pour l’Eternité.

Chabbat Chalom.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s