Vie et œuvre du Maharal de Prague

Le Maharal de Prague (Rabbi Yehudah Loew ben Bezalel) est un des plus grands esprits de la Renaissance. Il naît probablement à Posen (et non pas Worms) en 1512 (plus probablement que 1522). C’est dire qu’il est le contemporain dans le monde ashkénaze du lendemain de l’Exil d’Espagne et des cabaliste génois et italiens mais aussi de la création du Ghetto de Venise (1515). On imprime et on communique entre Venise, Prague, Amsterdam, Cracovie ou Salonique. C’est l’heure des spéculations mystiques sur la venue du Messie en réactions aux persécutions d’Espagne et en même temps de l’éveil et de découvertes scientifiques majeur. Le Maharal est au carrefour de tout cela, l’homme de l’héritage et de la transmission. En période de plein bouleversement, comme Maïmonide c’est un passeur,  il va devoir faire acte de Tradition, à la fois en revenant au plus ancien (la Mishna, le midrash, la Haggadah), tout en leur donnant des lectures prodigieusement intelligentes et modernes avec une vive conscience de ses limites (voir post suivant sur l’Introduction au Puits de l’Exil). Le talmid hakham, le disciple des Sages est « comme une citerne qui ne fuit pas » dit le Talmud.

On ne sait rien de sa jeunesse. En 1533 il fut nommé « Landesrabbinner » de Moravie et résida à Mikulov (Nikolsburg). Pendant vingt ans il y organisa les communautés et enseigna. En 1544 il épousa Perl fille du très riche « Samuel le Richard ». Elle lui donnera six filles et un fils, Betsalel. Il vit dans des années ou les souverains Ferdinand Ier, puis Maximilien Ier, puis Rodolphe II vont donner aux juifs en Hongrie en Bohème et en Autriche un e certaine liberté par la limite des arrêtés d’expulsion. En 1571 l’empereur Maximilien Ier visite à pied le Ghetto de Prague… Ce qui n’empêche pas en 1585 sous le règne de ce même Maximilien Ier le renouvellement de l’édit ordonnant le port du badge jaune ou l’expulsion des juifs de Moravie.

Le Maharal n’arrive à Prague où il commence sa carrière littéraire qu’à soixante ans révolus en 1573. Il y est chef du tribunal rabbinique et rosh yéshiva de la Yéshiva de la synagogue de Klaus construite alors par . Avant tout un éducateur et un théoricien de l’éducation il réhabilite l’étude de la Mishna en se moquant du gout débridé de ses contemporains pour les élucubrations du pilpoul. Il est reçu par Rodolph II en 1572, un monarque éclairé avide des choses de l’esprit qui avait fait venir à sa cour des peintres, des savants et des astronomes comme Ticho Brahé et Képler pour qui il a fait construire un observatoire. Il sera élu Grand rabbin de Prague à l’âge de 85 ans en 1597.

L’oeuvre très riche du Maharal écrite seulement au cours des 37 dernières années de sa vie Il meurt à 97 ans le 22 août 1609.

  • Beer Hagola (« Le Puits de l’exil ») la diaspora nous a fait perdre les valeurs essentielles à la compréhension des démarches de nos sages.
  • Gvourot Hachem (« Les Hauts-faits de l’Éternel »), sur la sortie d’Égypte
  • Gour Arié (« Jeune lion »), commentaire sur Rachi de Troyes
  • Tiferet Israel (« Les Splendeurs d’Israël ») sur le don de la Torah
  • Ner Mitsva (« le Flambeau du commandement ») commentaire sur certains passages du Livre de Daniel et sur la fête de Hanoucca (traduit et commenté par Benjamin Gross)
  • Or H’adach (« La Nouvelle Lumière ») commentaire sur le Livre d’Esther et sur la fête de Pourim
  • Derekh H’aïm (« Le Chemin de la vie ») commentaire sur les Pirke Avot
  • Netzah’ Israel (« L’Éternité d’Israël ») sur l’histoire du peuple juif
  • H’idouché Agadot (« Commentaire sur la Aggada »)
  • Nétivot Olam (« Les Sentiers des temps antiques ») traité sur l’éthique juive

Son oeuvre en est avant tout une reprise de ses sermons publics adressés plus à des auditeurs qu’à des lecteurs, il s’agit là sans aucun doute d’un des piliers le plus important de la pensée juive (on a parlé du Kant du judaïsme) après Maïmonide.

Rabbi Yehudah Loew ben Betzalel (ZAL) est enterré dans l’antique cimetière juif de Prague (photos).

maharal-tombe-2 maharal-tombe-3 maharal-tombe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s