« Appelez la paix sur Jérusalem ! », CONGRES SCHIBBOLETH : « SI C’ÉTAIT JÉRUSALEM » :

JerusalemL’actualité, faite tant des attaques terroristes en Israël et en particulier à Jérusalem que du « traitement » de cette réalité par les acteurs médiatiques occidentaux, confirme plus que jamais l’importance de la tenue du grand colloque à Jérusalem sur Jérusalem qu’organise l’association  Schibboleth de mon ami Michel Gad WOLKOWICZ et qui a pour titre  : SI C’ÉTAIT JÉRUSALEM . DU 18 au 20 avril 2016.

Ce congés est dédié à la  mémoire et en hommage à RAPHAËL DRAÏ  et BENJAMIN GROSS. Zal. Que leur souvenir soit objet de bénédiction.

Il y a dans cette ville beaucoup de gens de paix qui étudient et réfléchissent. Mais ça on le dit peu.

 » La  Maison  de  Sainteté  bâtie  par  Salomon  atteste  de  ce  projet.  Elle  est  sise  sur  un  mont  qui  n’est  pas seulement une éminence topographique mais, Site du Nom et Site de l’étranger, de ce point de vue, un des plus hauts lieux de l’Humain. » 

Voici le programme.

J’y participerai avec une réflexion sur le psaume 122 : Shalou shelom Yeroushalaim « Appelez la  paix sur Jérusalem ».

Venez. Transmettez. Parlez en à vos amis !

Un programme plus que d’actualité. Le programme et les intervenants en PDF :

Si c’était Jérusalem

If it was Jerusalem

 » Le titre Si c’était Jerusalem est venu comme un conte, un reste diurne, résonant avec «L’an prochain à Jerusalem» et «Si je t’oublie Jerusalem» entendus et psalmodiés depuis l’enfance d’un certain nombre d’entre nous.  Entre rêve et réalité (s), entre idéal du moi et surmoi, entre présence-absence, entre symbole et symptôme, lieu transcendant du primat de l’Autre, du nom, site de l’interprétation et du langage, ou au contraire objet d’envie mimétique et d’identifications projectives massives, Jérusalem actualise un enjeu imaginaire et symbolique fondamental. Ce Colloque International à Jérusalem sur Jérusalem, aujourd’hui, se propose de remettre à l’œuvre des questions essentielles, comment se constituent un peuple et une identité intérieure, avec l’intériorisation du grand homme en grande idée, comment se construisent un récit et une vérité historique, le sujet politique et un certain rapport à la Loi et à l’indéfini de la pensée, l’origine d’une décision d’éthique, l’élection-élévation de l’esprit, la responsabilité individuelle et collective de pensée et d’action, l’assomption de l’universel du singulier producteur de subjectivation, et les modalités de transmission ? « 

« Raphaël (Draï) écrivait que Le peuple réputé fossile était surtout demeuré le peuple témoin, que Sion est un nom hébreu  qui  veut  dire  le  Signe,  le  repère  et  la  note,  et  qui,  comme  Bethléhem,  comme  Hébron,  comme Yeroushalaïm, désigne le vivant. »

Un commentaire sur « « Appelez la paix sur Jérusalem ! », CONGRES SCHIBBOLETH : « SI C’ÉTAIT JÉRUSALEM » : »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s