Quelques idées fausses sur le Mont du Temple après l’émission de M6

Hanoukia

En cette veille de Hanoukah (חג החנוכה Hag HaHanoukka, « Fête de l’Édification ») qui célèbre le retour du culte dans le Second Temple trois ans après son interdiction par Antiochus IV Epiphane et les Séleucides; suite au reportage de M6 « Enquête exclusive – Jérusalem : quand la ville sainte se déchire » où on a l’impression qu’il n’y a que des dingues à Jérusalem qui ne savent que se faire la guerre. Il n’en est rien. Il y a pleins de juifs orthodoxes ou non, d’arabes chrétiens ou musulmans qui désirent vivre en paix et qui sont des vrais fils d’Abraham… et même des gens qui ne croient en rien ! Ils ne se couchent pas forcément en talit katan sur le lieu probable du Kadosh Kedoshim, le Saint des saints du Temple en hurlant… ce qui, soit dit en passant, est interdit par la halakha, ou saoul comme des coings pour Pourim…; Elles n’agressent pas forcément les pauvres gars qui font tout ce qu’ils peuvent pour maintenir la paix du lieu en hurlant comme des pasionaria… ils ne se baladent pas forcément avec une croix de trois kilos accrochée au cou ! Petite visite des lieux et démystification de quelques idées préconçues.

Pour rappel : Le Premier Temple construit par Salomon vers le Xe-IXe siècle fut détruit par les Babyloniens en -587 avant notre ère. Le Second Temple fut reconstruit sous Zorobabel et consacré après près de vingt ans de travaux en 516 avant l’ère commune. Détruit par les armée de Titus en l’an 70, la ville fut rasée par  les romains avec interdiction aux juifs d’y retourner en 135. Les pharisiens, pacifiques et modernes (leur torah orale s’opposait aux bigots sadducéens proches du pouvoir qui ne croyaient qu’aux règlements écrits !), proches du peuple, ancêtres des juifs actuels, s’opposèrent à l’époque à des factions nationalistes radicalisée parfois messianisantes (Révolte de Bar Kokhba) qui n’hésitèrent pas à entraîner 25% de la population de la Judée dans la tombe.

Le Temple est la maison d’Israël

Première idée fausse. Le Temple est celui du Dieu de l’humanité dont Israël est seulement le signe, Israël n’en est que la Lumière, le peuple particularisé pour signifier l’Alliance de D. avec tous les hommes. La Torah est très claire sur ce sujet et d’ailleurs l’immense esplanade du Temple est en réalité en trés grande partie le parvis des goïm, des gentils, des gens de Nations; celui d’Israël et le Saint de saints en comparaison sont tout petits en surface.
L’étranger est donc invité à y adorer le D. de l’Univers, c’est directement dans la Torah quand Salomon prie pour les étrangers qui viennent dans le Temple.

Je t’implore aussi pour l’étranger qui ne fait pas partie de ton peuple Israël et qui viendrait de loin pour honorer ton Nom. Car ils entendront parler de ton grand Nom, de ta main puissante et de ton bras étendu, et ils viendront prier dans cette maison; toi, tu l’entendras du ciel, ton auguste résidence, et tu exauceras les vœux que t’adressera l’étranger, afin que tous les peuples du monde connaissent ton nom, qu’ils te révèrent comme ton peuple Israël, et qu’ils sachent qu’elle est sous l’invocation de ton nom, cette maison que j’ai bâtie. (1 Rois 8, 41-43)

Le Mont du Temple appartient à Israël

Faux. En fait le Mont du Temple appartient à l’Eternel qu’il signifie. Rachi au Moyen Age disait déjà cela  :

« Ainsi, si les nations du monde viennent à dire à Israël : « Vous êtes des voleurs, vous avez conquis les terres des sept nations ! », on pourra leur répondre : « Toute la terre appartient au Saint béni soit-Il. C’est Lui qui l’a créée et Il l’a donnée à qui bon lui a semblé. (Cf. Yirmeya 27, 5). C’est par Sa volonté qu’Il les a données à ces peuples, et c’est par Sa volonté qu’Il les leur a reprises et qu’Il nous les a données ! » (Yalqout chim‘oni, Bo 187).

Israël n’a sa terre en possession que si nous gardons la Torah. Celle-ci peut très bien nous être reprise et cela dépendra de notre seule valeur morale. La Torah ne condamne que la haine. Le Choulhane Aroukh, la « table dressée », rédigé par Yoseph Caro (Tolède 1488- Safed 1575) sur ses vieux jours, et qui est le code de vie de nous auters juifs de stricte observance le dit très clairement en son chapitre 29 :

18. Lorsque quelqu’un, lésé par un autre, ne veut ni le réprimander ni du tout lui en parler, s’il lui pardonne en son cœur, ne le déteste pas, ne le lui reproche pas, il agit avec piété. La Torah ne condamne que la haine.

Un juif ne peut pas aller sur le Mont du Temple

Autre idée fausse, les juifs ne pourraient se rendre là bas. C’est faux. On ne peut pas y porter une kippa ou prier ostensiblement mais rien de plus. La surface du mont du Temple était de 500 coudées carrées. Le Temple était bâti du côté nord-ouest. Certains rabbins interdisent d’aller en ce lieu, d’autres non ou après être passé au Mikveh. (voir ici)

On peut donc s’y rendre et m’y voici… avec ma femme et la petite-fille du Rabbin Serraf de Versailles, zal. Personne ne nous a empêché de passer… mais le monde est plein d’idées bizarres…

Sur le Mont du Temple c’est la guerre

Faux. L’endroit est très paisible, on y trouve deux emplacements, celui de l’Autel, l’endroit sur lequel Avraham s’apprêtait à sacrifier Isaac. (Gen. 22, 2). Maïmonide en parle au Moyen Age (Lois de la Maison d’Election, chapitre 2):

L’Autel a un emplacement extrêmement précis, et on ne doit jamais le changer, ainsi qu’il est dit  » ceci est l’Autel pour les holocaustes d’Israël ».
C’est sur l’emplacement du Temple que Isaac notre père fut mis sur l’Autel, ainsi qu’il est dit  » pars vers le pays de Moriah », et il est dit dans les Chroniques  » Salomon commença à construire la maison de D.ieu à Jérusalem, sur la montagne de Moriah, au lieu qui avait été révélé à David son père, et que David avait préparé, à l’emplacement de la grange d’Arnon le Jébuséen ».
C’est une tradition acceptée par tous que l’endroit même où David puis Salomon placèrent l’Autel, la grange de Aravnah, est à l’emplacement de l’Autel construit par Abraham pour y sacrifier Isaac, et aussi le lieu où Noé construisit un autel en sortant de l’Arche, l’autel même où Caïn et Abel apportèrent leur offrande, le lieu où Adam fit une offrande après avoir été créé, et c’est de cet endroit-là qu’il fut créé. Nos Sages ont enseigné :  » l’homme fut créé de l’endroit où il trouverait son pardon ».

Cette idée qu’Adam fut créé sur le lieu de son pardon est belle. Le pardon ce sont bien sûr les sacrifices du Temple.

Les voyageurs juifs médiévaux parlent de l’endroit . Benjamin de Tudèle (vers 1165) écrit :

« Et il y a là-bas la « Maison du Seigneur » qui était l’emplacement du Temple, et Omar Ibn Kattab y a construit un dôme très joli ».

Rabbi Obadia de Bartenora écrit de même lors de sa visite (vers 1490):

« J’ai cherché à situer Even Hachetiyah, là où l’Arche Sainte était posée, et beaucoup m’ont dit qu’elle se trouve sous un dôme très élevé et splendide que les Ismaélites (les musulmans) ont construit dans le Temple ».

On a vu plus belliqueux…

Allez, Hag Hanoukah Sameah ! Plein de lumières chez vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s