Solenzara, d’Enrico Macias à Iggy Pop

Comment est née la chanson désormais mondialement connue « Solenzara » ?

Solenzara c’est d’abord le nom d’un port de plaisance devenu une petite ville balnéaire au nord de Porto Vecchio sur la côte des nacres (on en trouvait à l’époque !)

Hier soir

La chanson qui a pour thème un amour mélancolique s’achevant avec l’été aurait été écrite après guerre par Fernande Jung (?) sur une musique du mandoliniste mais aussi compositeur napolitain pour accordéon Arcangelo Petisi, alias Arc Angels ou encore Marc Angel.

Dominique Marfisi, exilé à Paris pour travailler, comme bien des Corses, inspiré par la nostalgie de l’éloignement de son île écrit Solenzara en 1962.

A Solenzara
O! Chi dolce felicità
A Solenzara
Più bè nun si po sta


Regina alias Pierette Melicucci ( Originaire de Frassetu et décédée en 2021 à 90 ans!) et son mari Philippe Olivieri, de son nom de scène Bruno Baccara, forment un couple de chanteurs corses des années 50-60. Ils sont les premiers interprètes de la chanson.
Enrico Macias, rapatrié d’Algérie, l’entend en passant en Corse en 1966, quelques jours plus tard il la chante dans le monde entier.
Tino Rossi la reprend en 1978.

La musique de la chanson sera reprise par Iggy Pop pour la musique « In The Death Car » qui est est la bande son du film déjanté et poétique : « Arizona Dream » de Emir Kusturica avec Johnny Deep, Jerry Lewis…

Catégories Art

2 commentaires sur « Solenzara, d’Enrico Macias à Iggy Pop »

  1. Geniale cette page culture avec Enrico et Iggy Pop ! J ai repris l’album en mediathèque …

Répondre à Meïr Long Annuler la réponse.