Nos petites idoles…

Un article de Sophie Lebrun dans Témoignage Chrétien
L­e moins que l’on puisse dire est que la vie de Didier Long n’est pas un long fleuve tranquille. Ancien moine bénédictin, il quitte les ordres pour fonder une famille, devient entrepreneur du Web à l’échelle internationale, et remonte ses racines généalogiques jusqu’à devenir un « croyant du seuil » auprès d’une communauté juive. Un « égaré » comme il le dit lui-même.

Aussi, son livre, fourmillant de diverses anecdotes de sa vie personnelle et professionnelle, peut parler aux autres « égarés » même s’ils ne sont pas sur le même chemin que lui. Au fil de réflexions foisonnantes, Didier Long cherche à analyser les maladies de l’âme de la société occidentale et de ses membres.

Le principal poids enchaîné aux pieds de ces derniers est selon lui l’envahissement du « rien » dans nos esprits, en termes techniques l’acédie. Ou, comme les moines l’appelaient, le démon de midi. À cette heure-ci, l’homme semble perdre ses repères temporels et, son ombre disparaissant, son repère spatial. Il fait alors du surplace et ne voit plus que lui, son ego envahissant tout l’espace.
Pour Didier Long, l’ordre de l’Éternel à Abraham – « Va, quitte ton pays, le lieu où tu es né, et la maison de ton père, et va au pays que je t’indiquerai » – est « le paradigme de toute existence ». suite sur le site témoignage chrétien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s