Shabbat Shalom (du Yémen…)

Des chants de shabbat des descendants des juifs Mizrahi du Yémen, maintenant en Israël.

Les origines du judaïsme yéménite localisée dans le sud- ouest de la péninsule arabique (actuel Yemen) sont légendaires : les dix tribus perdues,  la reine de Saba ; la sortie d’Egypte, etc…

« Rabbi Akiba disait : Il existe aussi dix tribus perdues qui vivent encore de l’autre côté de la rivière Sambatyone. Ce fleuve charrie toute la semaine des pierres mais il se repose le jour du Shabbath. Aussi, nul ne peut le traverser. » (Midrash Rabbah sur Genèse 11, 5)

« Ils accourront de l’Egypte comme une nuée de passereaux, et de l’Assyrie comme des colombes (Osée 11, 11) : il s’agit des dix tribus perdues. » (Midrash Rabbah sur le Cantique des cantiques 4, 2)

… L’hypothèse la plus plausible est le commerce des épices et des parfums actif dans la région depuis le IIIe siècle avant notre ère. Cette communauté sur la route de la soie en lien avec l’Inde et l’Asie et sur la route de l’Egypte et du Maghreb est l’une des plus anciennes du monde.

En 380, Abîkarib As’ad souverain de l’Empire himyarite et ses corégents se convertissent au judaïsme. Dhu Nuwas qui régna de 518 à 525 sera le dernier souverain juif du royaume yéménite d’Himyar avant son islamisation.

De juin 1949 à septembre 1950, quelques semaines après la fin de la guerre et à l’issue de la création de l’Etat d’Israël, la quasi totalité de la communauté du Yémen, soit 49000 Juifs, arriva en Israël par un pont aérien  au départ d’Aden lors de l’opération Tapis volant (photo), 380 vols organisés secrètement. Ils n’avaient jamais vu un avion de leur vie. Ml’Eternel n’avait-il pas promis qu’Israël reviendrait à Sion sur les ailes de l’aigle ? L’Aigle a pris les formes d’un C-46 ou d’un DC-4 aux couleurs d’Alaska Airlines !

 » Vous, je vous ai portés sur l’aile des aigles, je vous ai rapprochés de moi. » (Ex 19, 4).
« Il le rencontre dans une région déserte, dans les solitudes (
tohou comme tohou vavoou en Gn 1, qui a donné « tohu bobhu ») aux hurlements sauvages; il le protège, il veille sur lui, le garde comme la prunelle de son œil. Ainsi l’aigle veille sur son nid, plane sur ses jeunes aiglons, déploie ses ailes pour les recueillir, les porte sur ses pennes robustes. » (Dt 32, 10-11).

D’autres vinrent en Israël au début des années 1990. A présent environ il ne reste que quelque centaines de Juifs vivent au Yémen, dans le nord du pays.

C’est à leurs ancêtres que Maîmonide écrivait son Épître au Yémen :

« Vous, nos frères bien aimés, écoutez son serment, n’éveillez pas l’amour avant qu’il le veuille. Le Créateur du monde par la vertu de sa miséricorde se souviendra de nous et de vous pour rassembler les exilés […] ; il nous fera sortir de la vallée des ténèbres où il nous a installés, il retirera l’obscurité de nos yeux et de nos cœurs, il accomplira de nos jours et de vos jours ce qui est consigné dans l’Ecriture :’ ‘Le peuple qui marchait dans l’obscurité voit une grande lueur; ceux qui habitaient une terre ténébreuse, la lumière rayonne sur eux’’ (Isaïe 9, 1). […]

Magic carpet operation

Secret Magic carpet operation

Juif Yéménite

juif yéménite, 1920

map-of-yemen-jewish-communities

Carte des communautés juives du Yémen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s